Archives de catégorie : Serie TV

Les polémiques sur Iron Fist (version Netflix)

Je suis médusé de voir à quel point certaines personnes aiment faire le buzz en racontant n’importe quoi.
La série vient de sortir en France et elle est déjà bien appréciée ici-bas.

Les détracteurs américains et les journalistes, qui ne font que reprendre les polémiques pour se faire du fric en vendant des titres racoleurs, essaient de tirer sur une série de super-héros sans en connaître l’histoire.
Le personnage de Daniel Rand, alias Iron Fist, a été créé par Roy Thomas et Gil Kane dans les années 70.

C’est un homme blanc, blond aux yeux bleus et très très riche.
Il a été formé par une société secrète se trouvant caché dans une autre dimension.

Sans trop en dire pour les fans qui veulent découvrir les BDs ou la série de Netflix, Daniel Rand combattera de nombreux villains à côté des Avengers, X-Men, Spider-Man et autre Defenders…
Jusque là on ne voit pas de polémique arriver… Sauf que depuis quelques années Hollywood est assailli par des critiques acerbes sur le partage de rôle intéressant pour les minorités. Le plus grand outrage est passé par les Oscars, qui a commencé à changer et à accueilli des membres féminins en son sein et également des représentant des différentes communautés américaines.
Depuis les polémiques sur les rôles de certains personnages sont souvent critiqués. D’où cette nouvelle polémique venue d’un asiatique qui voulait que le héros soit asiatique… Pourquoi ? Par ce que le maître suprême des arts martiaux ne peut être qu’asiatique…

Les justifications sont complètement hors contexte. Le héros de la BD a été créé pendant une vague de films et séries sur les arts martiaux. L’impulsion venait de Bruce Lee qui entraîna volontairement des blancs et des noirs par ce que les arts martiaux ne sont pas réservés à une catégorie ethnique. Ce sont des arts de partagent et d’évolution pour atteindre le bien être.
A l’époque les chinois en voulurent à Bruce Lee pour ce cadeau donné à Hollywood et les quelques initiés qui ont profité de son enseignement.

Pour ma part, le héros de bande dessinée comme Bruce Lee ont quelque chose à nous apprendre. Prenons le et digérons l’information pour enfin évoluer. Que le personnage d’Iron Fist soit blanc, noir, ou de tout autre origine m’importe peu.
Le héros de la BD était blanc, alors il doit en être ainsi dans la série pour respecter les fans de ce personnage.
Personnellement, je n’aime pas qu’on change quelque chose que j’ai connu et aimé. Un personnage d’une autre origine m’aurait dérangé.
Chose bizarre, cette polémique n’a pas eu lieue pour Luke Cage… Personne n’a demandé un héros asiatique ou blanc venant de prison, qui évolue dans la rue…

Je pense qu’encore une fois on s’attaque à des symboles sans vraiment comprendre la portée de son geste.

Iron Fist est un homme blanc qui fut en couple avec une femme noire. Il est dans le partage des valeurs. Il est un individu avec une force morale sans faille.
Il est droit dans ses bottes et aiment les personnes du même acabits. C’est pour cela que son meilleur ami sera Luke Cage. Il sera aussi souvent en relation avec Matt Murdock. Tous ses amis défendent des valeurs universelles auxquelles nous ne croyons plus.
Les lanceurs de polémiques devraient plutôt se pencher sur leur maque d’imagination. Qu’ils écrivent un roman, un scénario pour la bande dessinée, pour un film ou une série. Après on verra s’ils ont pensé à représenter toutes les minorités et tous les sexes.

Je suis un fan de Marvel et de ses super héros. Je suis vraiment un vieux de la vieille. J’ai été élevé avec certains d’entre eux et Iron Fist est un personnage que j’aime. Voir autant de polémique c’est vraiment malsain.

Avant de rentrer dans une polémique de représentativité des héros sur nos grands écrans ou sur les petits écrans, apprenez à vous documenter sur le sujet, à lire ou regarder les oeuvres en question.
Ensuite tirez-en votre propre conclusion.
Des héros asiatiques il y en a dans le monde de Marvel. Pourtant aucun asiatique n’a milité pour les voir émerger à la lumière des projecteurs. Idem pour les autres ethnies. Seuls les noirs américains se battent pour avoir une bonne représentativité avec des héros fort comme Black Panther.
Pour le moment les héros noirs sont mal représentés, car ils ne sont pas équivalent aux différents super héros phare de Marvel.
Mais cela peut changer si vous écrivez de bons scénarios et que l’aspect marketing et commercial les font plier.
Se battre pour défendre l’égalité oui, mais pour n’importe quel prix et sur le dos de n’importe qui ? Non !!! Assurément pas !
Jugez par vous même ! Regardez la série et profitez en car elle a un réel potentiel. La série est un vecteur pour des cross-overs avec de nombreux super héros qui se retrouveront sur Netflix. Si vous aimez ce genre d’univers : GO ON !

Franchement, les séries Netflix rendent vraiment hommage aux super-héros. Ils sont tous mis en valeur avec de belles histoires, le package Marvel, plus scénaristes chevronnés et respectueux et enfin une équipe qui rend la réalisation et l’habillage de l’univers très crédible…
Je félicite vraiment le travail de cette platforme qui a flairé un bon filon en nous proposant des héros proches des gens de la rue. Ils ne volent pas et on pourrait les côtoyer, dans la rue ou dans un dojo !

Voici la bande annonce de la série qui donnera lieu à la réunion d’une superbe équipe : Defenders !

Captain Harlock par Isao Sasaki

Connu en France avec le titre Albator, Captain Harlock est le pirate de l’espace qui est venu nous sauver de l’oppression et de la tyranie des hommes et des extra-terrestres.

Autant dire que son combat est compliqué.
Le chanteur le plus connu du Japon est Isao Sasaki, un grand showman qui a su donner une belle intonation sur cette série.

THE BACK HORN – Wana

La chanson Wana du groupe THE BACK HORN a servi pour le générique de MS Gundam 00.
C’est une des série de Gundam que je vous conseille de regarder.
Je sais que vous avez vu un nombre incalculable de versions de MS Gundam depuis les années 70. Mais cette version de l’histoire et l’approche scénaristiques autour de chaque personnage est bien gérée.

La chanson accompagne bien la fougue de nos héros épris de justice, et qui se rendent vite compte que le monde n’est pas vraiment noir ou blanc…

Version Romaji :
zetsubou wa amai wana tozasareta sono tobira
kokora ga senjou dakara dare nimo oshienai

zenmai no shinzou ga unmei ni ayatsurare
buriki no heitaitachi wa satsuriku wo hajimeru

inochi sae mo moteasobu noka kowarekaketa otogi no kuni de
mune no oku ni hashiru itami wo douka zutto wasurenu mama de

yokubou wa doku ringo te ni ireta mono wa nani?
mirai no kodomotachi eto nokoseru mono wa nani?

ai wo shirazu yureru yurikago moetsukiteku nemuri no mori de
tomo ni ikiru yorokobi sae mo kieteshimau tooku

yasashisa wo shinji subete wo yurushite
itsukushimu you ni tada wakachiatte wakariatte

inochi sae mo moteasobu noka kowarekaketa otogi no kuni de
mune no oku ni hashiru itami wo douka zutto wasurenu mama de

ai wo shirazu yureru yurikago naze bokura wa umareta no darou
haruka kanata inori no you na komoriuta ga hibiku

yasashisa wo shinji subete wo yurushite
itsukushimu you ni tada wakachiatte wakariatte

Version Française :
Le désespoir est un piège séduisant, une porte qui vous ferme.
Mon cœur est un champ de bataille, donc je ne peux pas le dire à personne.

Leurs cœurs d’horloge sont manipulés par le destin,
Les soldats en étain commencent leur massacre.

Sont des jouets de vie aussi, dans ce royaume de conte de fées écroulant?
S’il vous plaît, ne jamais oublier la douleur qui coule profondément dans votre cœur.

Le désir est une pomme empoisonnée. Qu’est-ce que vous avez obtenu?
Qu’allons-nous transmettre aux enfants de demain?

Le berceau basculant qui ne connaît pas l’amour, dans cette forêt endormie comme il brûle à la terre,
Vous êtes si éloigné que même la joie d’être vivant avec vous disparaît.

Croyez en la bonté et tout pardonner.
Partager avec les autres, se comprendre, afin que nous puissions apprendre à aimer.

Sont des jouets de vie aussi, dans ce royaume de conte de fées écroulant?
S’il vous plaît, ne jamais oublier la douleur qui coule profondément dans votre cœur.

Le berceau basculant qui ne connaît pas l’amour, pourquoi étions-nous nés dans ce monde?
Dans des pays lointains, la berceuse de prière ressemble.

Croyez en la bonté et tout pardonner.
Partager avec les autres, se comprendre, afin que nous puissions apprendre à aimer.

Saint Seiya – Pegasus Fantasy

Un incontournable des animés japonais qui a rendu un bel hommage à la culture mixte de l’Europe et de l’Asie.

C’est un animé vraiment intéressant au-delà de certains mimétismes scénaristiques à travers les saisons.

Anime : Saint Seiya
Interprète : MAKE-UP
Paroles : Ryu Machiko
Compositeurs : NoB, Matsuzawa Hiroaki (compositeur)
Arrangements : MAKE-UP

La force G chanté par Columbia Yurikago-kai et par Masato Shimon

Plus connu en France sous le nom de la Force G ou la Bataille des Planètes, cette série fit les beaux jours de la télévision française.

Beaucoup d’enfants de l’époque voulait devenir ces Ninjas du futur.

Les chansons de la série était pas mal. En revoyant les épisodes au Japon, je doute que cette série puisse être rediffusé comme tel.

Il y eu des retours avortés, mais j’espère qu’un scénariste de génie reprendra la licence pour en faire une série ou un film qui remettra la franchise au goût du jour.
Cette série a du potentiel encore mal exploité… Dommage !

Taosozu! Galactor (Destroy Galactor!)” par Columbia Yurikago-kai et Gatchaman no Uta (Gatchaman Song)” par Masato Shimon

X de Clamp interprété par X-Japan et Myuji

Deux versions pour un même thème : X

Une série incontournable pour les amoureux de séries japonaises fantastiques.
Vous y retrouverez une bonne histoire à la CLAMP.
Tous les personnages ont leur originalité et leur intérêt. La structure scénariqtique peut perturber certaines personnes, mais cela reste un très bon animé (en OAV, film ou série).

L’un est plus traditionnel et l’autre nous montre un rock plus agressif qui fera les beaux jours de X-Japan.

Myuji – eX dream

Tous ensemble X !
X-Japan – X

Gundam 0083 Stardust Memory – MEN OF DESTINY

Dans la très belle série des Gundam, je demande les épisodes de 0083 Stardust Memory.

Je dirai également, que l’opening N°2 est une très bonne chanson. Il faut l’écouter et s’imprégner des années 90.

On y voit les débuts d’un rock japonais qui explosera en France quelques années plus tard…


Interprète : MIQ
Paroles : Ando Yoshihiko
Compositeur : Matsubara Miki
Arrangements : Hagita Mitsuo