La reine des neiges 2, un retour manqué

Tous les enfants vont certainement aimer le film.
Les adultes, eux, seront plus mitigés.

Le son de cloche est le même, le scénario n’emballe pas, pas de lecture à deux vitesses pour les enfants et les adultes.

Il manque cruellement d’originalité et pour palier à tout cela, il y a beaucoup trop de chansons qui servent comme un prétexte absurde pour faire une virgule.

Cette virgule est une succession de clips sans queue ni tête qui ne raconte pas d’histoires. Il y a même une sorte de plagia sur des clips très connus. La mise en scène est donc très pitoyable.

Les enfants vous sortiront des scénettes, mais ils ne vous raconteront pas le film en entier.

Les chansons sont trop présentes et aucune n’a d’âme. Vous ne trouverez pas de tube comme dans le premier volet.

Je regrette vraiment que le studio Disney permette encore de saccager une licence qui est très vendeur.

Pourquoi ne pas choisir les meilleurs scénaristes dans le monde de l’animation ? Pourquoi ne pas s’abstenir de faire un film musical ?

Disney saccage Star Wars et sa licence, il saccage la reine des neiges, que va-t-il encore saccager ?

Trouvez donc un scénario original et qui sort de l’ordinaire. Nous aimons les suites, mais seulement si elles sont soignées.

Les studios vont encore gagner beaucoup d’argent mais si nous devions quantifier les gens qui aiment, qui sont satisfait ou qui adorent ce film, il ne resterait pas grand monde.

En terme de popularité il sera bien loin du premier opus.
A vous de juger, seul ou en famille.

First 4 Figures

Il y a de nombreuses sociétés dans le monde qui proposent des figurines de toutes les tailles.

Les qualités sont diverses et variées également, sans parler de l’originalité.

Le choix est vraiment très varié, la qualité des matériaux est très différents selon vos envies, entre PVC et Résine, vous trouverez la statuette à votre goût.

La société a été créé en 2003 et comporte une multitude de licences connues dans le monde du catch, les animés et les jeux vidéos (notamment avec Nintendo). Je vous laisse voir quelques propositions sur ce site, mais il faudra vous balader sur son large catalogue.

Si vous voulez voir la multitude de figurines proposées par First 4 Figures, je vous laisse le lien pour accéder à leur site : https://www.first4figures.com/

SPYAIR – Rage of Dust

SPYAIR interprète Rage of Dust pour l’animé Mobile Suit Gundam Iron-Blooded Orphans.

Enjoy cette version hard rock.

Les Paroles :

Fukai yoru no yami ni nomarenai you
Hisshi ni natte
Kagayaita rokutousei
Marude bokura no you da

Kurikaesu nichijou ni
Orenai you ni

Kachitoritai mono mo nai
Muyoku no baka ni wa narenai
Sore de kimi wa iinda yo
Hirihiri to ikizama wo
Sono tame ni shineru nanika wo
Kono jidai ni tataki tsuketeyare

Doudatte ii nayandatte
Umarekawaru wake ja nai shi
Nureru no wa suki ja nai
Jibun ga kiete shimaisou de

Afurekaetta rifujin ni
Makenai you ni

Nakusenai mono mo nai
Muryoku na mama de wa owarenai
Dakara kimi wa ikunda yo
Douse nara kuzu ja naku
Hoshikuzu no you ni dareka no
Negaigoto mo seoi ikiteyare

Kachitoritai mono mo nai
Muyoku na baka ni wa narenai
Sorede kimi wa iinda yo
Hirihiri to ikizama wo
Sono tame ni shineru nanika wo
Kono jidai ni tataki tsuketeyare

Muryoku na mama de wa owarenai
Dakara kimi wa ikunda yo
Douse nara kuzu ja naku
Hoshikuzu no you ni dareka no
Negaigoto mo seoi ikiteyare

Lupin III : The First

Takashi Yamazaki offre un souffle nouveau à Edgar de la Cambriole alias Lupin the third.

Ce nouveau né est distribué au Japon par la TOHO et la musique est composée par Yûji Ôno (un habitué de cette licence).

Pour votre gouverne, ce personnage est largement inspiré par l’oeuvre de Maurice Leblanc : Aresène Lupin.

Il a été créé en vidéo en 1967 grâce au manga de Monkey Punch, mla même année.

Le regretté Monkey Punch est mort en avril dernier et ne pourra donc pas suivre ce dernier opus et se rendre compte du succès qu’il connaitra.

Oui je m’avance. Mais avoué tout de même que j’ai critiqué le niveau de la 3D dans d’autres films d’animations. Là on voit que le temps, l’argent et les moyens techniques de ces dernières années ont permis de réaliser un bijou graphique.

La musique est au rendez-vous, c’est la même depuis des années et elle est une grande partie prenante de la signature de cet animé.

L’équivalent musical pourrait être James Bond avec son thème indémodable.

J’adore ce personnage que j’ai connu dans mon enfance. Oui en France on a connu ce personnage.

J’ai même adoré les apports de Hayao Miyazaki.

Là indéniablement, Takashi Yamazaki est entouré d’une formidable équipe.

Je ne reviens toujours pas de l’apport graphique qu’apporte enfin les animateurs de 3D japonais.

Enfin un film qui reflète les expressions tant appréciés des personnages. Là j’y crois et j’y cours !!!

On a une séance pour quelle heure ?
Le 8/11/2019 à Odaiba ?? en version 4D ??

Arf je l’ai loupé 🙁

Bon espérons que la France lui ouvrira ses portes dans une période favorable pour que les petits et grands puissent le voir en très haute définition.

Pour ceux qui veulent un avant gout de l’histoire, le premier des Lupin n’a jamais réussi à voler le journal de Bresson.

Ce trésor est donc un objectif qui oblige notre héros à honorer la mémoire de son ancêtre.

Infini-T Force, le mix de super-heros japonais

Infini T Force est une série animée 3D qui regroupe des personnages connus de la culture japonaise.

La série de 2017 permet de fêter les 55 ans de Tatsunoko Production.

Pour cela vous avez des héros venant des séries Gatchaman, Polymar, Tekkaman et Casshern qui essaieront de sauver des mondes parallèles.

L’histoire de base est simple, tout le monde mène son propre combat contre un ennemi qui appartient à sa dimension.

Suite à une grosse erreur de Kaido, La destruction des multi univers est arrêtée. Il perd également l’instrument de cette destruction qui arrive aux mains de sa fille, Emi.

N’ayant pas de goût particulier pour la vie, elle ne veut pas utiliser cette arme cosmique qui réalise tous les souhaits voulu.

Cette apathie mais en danger la vie de milliards d’être vivants dans tous les multivers. Elle n’en a cure et préfère laisser les héros autour d’elle dans le désarroi.

Les combats s’ensuivent jusqu’à ce qu’un autre événement fasse pencher la balance…

A vous de voir si le speech vous plaît. Vous verrez également, par la bande annonce qui se trouve plus bas, si l’animée en 3D peut vous attirer.

J’avoue que l’histoire est vraiment dans la veine d’un scénario japonais où la complication est la norme.

C’est tordu, linéaire dans ce monde chaotique, touchant et très bien mené dans les méandres scénaristiques.

Au niveau de l’animation, j’aurai aimé voir beaucoup plus de choses. Plus de personnages vivants dans les scènes de rue, plus de rebondissement, plus de finesse dans le déplacement des personnages ou dans leur mou lorsque la situation s’y prête.

J’ai beaucoup de mal avec certains animés en 3D car il y a encore beaucoup de travail à effectuer pour que les émotions passent vraiment au travers leur visage ou la gestuelle.

Ici l’animé n’est pas révolutionnaire, la définition graphique des personnages est assez bien faite, mais il y a tout de même un truc qui passe pour les fans des séries de la Tastunoko.

Les vieux fans pas trop exigeants seront forcément content de voir des héros du passé qui parfois essaient des come-back plus ou moins réussis.

Dans cet animé, les héros ont un design de toute beauté. J’aime chacune des améliorations effectuées.

Personnellement, le fait de revoir certains de ces héros me donnent l’envie de voir de nouvelles séries sur chacun de leur univers.

Je vous laisse découvrir le trailer original en VO.

Propellerheads featuring Miss Shirley Bassey – History Repeating

Shirley Bassey a fait les beaux jours de James Bond avec ses deux tubes internationaux.

Sa griffe restera pour toujours associée à la classe anglaise de cet espion séducteur.

Elle a du talent, de la voix et le prouve au côté du groupe Propellerheads en 1998.

History Repeating arrive à point nommé pour ces artistes qui montrent leurs multiples facettes éléctro-jazzy.

Paroles en EN

The word is about, there’s something evolving
Whatever may come, the world keeps revolving
They say the next big thing is here
That the revolution’s near
But to me it seems quite clear
That it’s all just a little bit of history repeating

The newspapers shout a new style is growing
But it don’t know if it’s coming or going
There is fashion, there is fad
Some is good, some is bad
And the joke is rather sad
That its all just a little bit of history repeating

And I’ve seen it before
And I’ll see it again
Yes I’ve seen it before
Just little bits of history repeating

Some people don’t dance, if they don’t know who’s singing
Why ask your head, it’s your hips that are swinging
Life’s for us to enjoy
Woman, man, girl and boy
Feel the pain, feel the joy
And side step the little bits of history repeating

Just little bits of history repeating
And I’ve seen it before
And I’ll see it again
Yes I’ve seen it before
Just little bits of history repeating

Paroles en FR

C’est à ce propos, il y a quelque chose qui évolue
Quoi qu’il puisse arriver, la terre continue de tourner
Ils disent que le prochain grand évènement est là
Que la révolution est proche

Mais pour moi il semble parfaitement clair
Que tout cela est juste un petit morceau de l’histoire se répétant
A la une des journaux une nouveau style est lancé
Mais je ne sais pas si ça vient ou si ça s’en va
Il y a la mode, il y a la marotte

Un est bon, un (autre) est mauvais
Et le spectacle est assez affligeant
Que tout cela est juste un petit morceau de l’histoire se répétant

Et je l’ai vu avant
Et je le verrai encore
Oui je l’ai vu avant
Juste des petits morceaux de l’histoire se répétant

Certains gens ne dansent pas, s’ils ne savent pas qui chante
Pourquoi demander à ta tête, ce sont tes hanchent qui se balancent
La vie pour nous est faite pour en profiter
Femme, homme, fille et garçon
Ressent la peine, ressent la joie
Et passe à côté des petits morceaux de l’histoire se répétant

Juste des petits morceaux de l’histoire se répétant
Et je l’ai vu avant
Et je le verrai encore
Oui je l’ai vu avant
Juste des petits morceaux de l’histoire se répétant

Oniri Creations un studio de figurines d’exception

Il existe un marché qui prend de l’ampleur : les figurines.

Ce genre de décoration à l’effigie des héros connus par toutes les générations de fans de séries TV, de Manga, de films peut plaire à tout le monde.

Les figurines biens réalisés, très réalistes qui mettent en avant des scénographies connues de tous représentent un marché de niche qui est rentable.

Il y a de nombreuses sociétés qui s’essaient dans cette exercice en proposant des formules diverses et variées.

Je vais vous en présenter quelques unes au fil des mois.
Vous pourrez ainsi vous laisser tenter pour en acheter quelques unes pour décorer vos salons, vos chambres, vos cuisines ou toute autre pièce que vous affectionnez.

Il y en a pour tous les goûts, toutes les tailles et toutes les finitions.

Je commence ma présentation par la société française Oniri Création qui a son site ici : https://oniri-creations.com/fr/

Vous pourrez trouver de nombreuses figurines d’une finesse impressionnante. Elles sont quasiment toutes dessinées en 3D et imprimées via une imprimante 3D sur des matériaux divers et variés comme le PVC.

Ensuite des artistes peignent à la main chaque figurine qui sera ensuite numérotée. A chaque édition il y a un nombre d’exemplaire fixe et pas de réédition.

Cela peut galvaniser le marché et offrir une fièvre de collectionite aïgue pour ceux qui veulent investir sur ce marché porteur.

Voici quelques exemples de figurines qu’Oniri Création propose.

La statuette est assez grande et vaut son pesant d’or.

Dimension: 37x34x32,5cm

La finition est superbe et la scène n’est pas anodine.
Je vous laisserai parcourir le site pour voir ce que cela représente.

Voir même de regarder la série animée qui vieillie très bien.
La série animée a une belle histoire et un personnage haut en couleurs.

L’objet de collection type pour les personnes de plus de trente ans.
Un bon cadeau pour un vrai fan.

“L” et Ryuk le dieu de la mort, la paire maléfique et ingénieuse qui châtie les méchants et les enquêteurs à leurs trousses.

Le détail est impressionnant et le travail impeccable sur les coloris, la scénographie, les plis du pantalon et ses ailes noires !!!

Fantastique !!!

Allez vous balader sur le site web de ce studio qui a négocié pas mal de contrats pour des licences sensationnelles.

Pour le moment ils sont très axés sur les figurines de mangas, peut-être qu’ils vont réussir à se diversifier dans l’univers de la bande dessinée européenne.

Claude Nougaro – Armstrong

Tout le monde connait cette chanson devenue un tube et un hymne qui traverse les époques.

La chanson est basée sur une rythmique négro-spiritual.
Let My people Go (Go Down Moses)! Est l’emblème type de la chanson emplie de souffrance et d’espoir pour les esclaves noirs qui souffrent de l’infamie des populations blanches occidentales.

Claude Nougaro empreinte donc cette musique pour adresser un puissant message d’amour et de reconnaissance auprès de la communauté noire.

Prendre Louis Armstrong comme fer de lance de la chanson n’est pas innocent. Il fait partie des légendes artistiques qui ont oeuvrées pour une reconnaissance de la population noire au travers de la musique.

L’hommage apporté par Claude Nougaro prend tout sons sens en alliant Louis Armstrong qui chantait déjà Let My People Go (Go Down Moses) !

Chanson prévue pour libérer un peuple opressé, un peuple déporté et sali à travers les âges.

Claude Nougaro s’identifie à la communauté noire en signalant humblement de l’accepter comme il est, avec sa musique largement inspiré des pères fondateurs que sont les artistes noirs.

Ce qu’il ne rappelle pas forcément dans sa chanson, c’est que le Jazz est une affaire de noirs, le blues aussi. Le Rock est également une musique inventée par les noirs.

Claude Nougaro les remercie et indique qu’il essaie de vivre pieusement dans leurs traces en insufflant ses aspirations liées à sa propre culture.

Le mélange c’est la vie, la force des peuples, la quintessence pour un artiste pour révéler son talent.

Nous avons donc là le tube universel qui prône l’acceptation des autres, des fondamentaux et de son évolution.

Connaître d’où l’on vient ne veut pas dire y rester. Il faut évoluer et parfois rappeler aux nouvelles générations notre histoire.

Blue Encount – Survivor

Bon anniversaire Mobile suit Gundam avec cette chanson tout droit sorti de l’animé Mobile Suit Gundam Iron-Blooded Orphans.

Une version très rythmé de Blue Encount !

Les paroles :

Mawari mawatte saa ima kasanari atta mirai
We are saigo no SABAIBAA

Dou ni ka narisou da yo gisou shita risou shisou
Dou ni ka shite kure yo busou shita yabou kibou

Kikai no you na yatsura ni shihai sareru mae ni ibasho wo sagase yo !

Mawari mawatte saa ima kasanariatta mirai
Te wo toriatte bokura chi wo hai tachi mukau yo
Mawari mawatte saa ima sora ni hanatta negai
We are saigo no SABAIBAA

Dou demo yoku natta yo
Fuhai shita bishou kushou

Irotoridori de yori tori mitori
Demo korikatamatta kari some no hibi ni
Hitori kidori kara ni komori nagara mo koshitantan tantan to shite iru

Togisumasareta kankaku wo motte haki sutero
Sono ikari wo !

Mawari mawatte saa ima ZERO ni modotta mirai
Kanashimu natte kyou wa kinou yori warukunai yo
Mawari mawatte saa ima kiri ga kakatta inori
We are saigo no SABAIBAA

Hashire hashire hashire
Tsukare hateru hima mo nai hodo
Tamashii narase
Ikite ikite ikite
Tomo wo mamoru sono te wa
Jinrui shijou saikyou no buki daro ?

Mawari mawatte saa ima kasanari atta mirai
Te wo toriatte bokura chi wo hai tachi mukau yo
Mawari mawatte saa ima sora ni hanatta negai
Makete tamaru ka !
Yagate kanatta yume wo
Mamori tsuzukeru kara
We are saigo no SABAIBAA

We are saigo no SABAIBAA

Le Monde de Spelldragon