Archives de catégorie : Litterature

Star Wars : the Mandalorian

Enfin des histoires autour de l’univers des Jedis et consorts qui en vaut la peine.

Cette série réhausse la compréhension de l’univers de Star Wars, de ses habitants.

On voit beaucoup plus l’impact des contrebandiers, de la Guilde, du combat entre la résistance et l’Empire.

Mais le but principal de la série c’est de nous présenter une nouvelle facette de ce large univers.

On suit un Mandalorien, il est mercenaire pour la Guilde. Depuis que la résistance a tué l’Empereur grâce à Luke Skywalker et au défunt Darth Vador.

Nous apprenons au fil des épisodes ce que représente la race des Mandaloriens. On y voit les aptitudes de combats, leur errance depuis qu’ils se sont fait décimer.

Au fil des épisodes, nous avons une nouvelle aventure avec un seul et même fil conducteur.

Pas de spoiler pour ceux qui ne connaissent pas la série.

Je dirais seulement qu’enfin on a trouvé des scénaristes inspirés qui ne calquent pas la trame de la première trilogie de Star Wars.

On sent un vent frais qui respecte l’imagerie de cette univers qu’affectionne les fans de longues dates.

Merci à Jon Favreau de conduire ce projet dans le bon sens.
Je pense que son travail avec Marvel, et sur les ramifications des histoires à propos de Thanos, a permi de lui donner un ascendant sur la direction d’une série qui deviendra culte.

J’espère qu’enfin cette voie sera suivi pour faire de bons films sur Star Wars sans tuer nos héros préférés et sans faire du plagiat inutile.

Là on tient une histoire originale et originelle qui est plongée dans un univers qu’on connait car tout se passe pendant l’ascension de Kylo Ren.

J’espère que les équipes de développement des histoires de Star Wars se mettront d’accord pour développer plusieurs séries en parallèle et effectuer quelques ramifications par ci et par là.

Les personnages sont tout bonnement très intéressants. Tous les seconds couteaux donnent envie d’en savoir beaucoup plus.
On est friand de tous ces profils variés et profonds. Le jeu d’acteur sous le costume, le masque ou dans les armures est tout à fait exceptionnel. La réalisation amplifie ce phénomène, on a des mises en scènes valorisées par une histoire très bien narrée.

Les effets spéciaux servent l’histoire et pas le contraire. Est-ce qu’Hollywood aurait compris que tout passe par un comte et que les effets spéciaux sont secondaires ?

L’argent est présent car les effets spéciaux, la décoration, les costumes, les différentes races sont de toute beauté.

L’histoire pourra permettre d’autres spi off qui correspondrait mieux à nos attentes, une série sur l’univers moribonds des contrebandiers, une série sur le renouveau des Jedis avec leur nouvelle philosophie, une série sur une vie plus taciturne de marchands ou une série sur le péripéties d’un politicien qui navigue en eau trouble.

En tous les cas The Mandalorian est la série à suivre. Il y a peu d’épisodes et ils font mouche de suite.

Pas besoin de voir cinq épisodes pour s’attacher à se combattant hors pair qui rempli sa bourse grâce à des primes sur la tête de quelqu’un.

Action, aventure, mystère, envie, cliffhanger, scénario, dialogue, tous ces mots ne sont pas à prendre à la légère et c’est ce qui en ressort de cette belle série, ou du moins de sa première saison.

Longue vie au Mandalorien ! Que la série soit belle sans se scléroser !!!

The Witcher, la série télévisée by Netflix

Netflix sort un must du jeu vidéo : The Witcher.

Cette série de romans s’est fait connaître avant tout grâce aux jeux vidéos.

De cette belle représentation de l’univers de The Witcher, Hollywood se penche sur son univers particulièrement sombre où la guerre gronde entre les hommes.

Les hommes se chargent également de supprimer de la surface de la Terre tout le bestiaire fantastique.

De la harpie aux dragons, en passant par des Wyverns, tout y est.
D’autres créatures très étranges, sombres, maléfiques enrichissent aussi ce lugubre monde en passe de subir de gros changements.

Netflix a donc choisi de raconter l’histoire d’un célèbre sorceleur nommé Geralt de Rive.

Il est surnommé le loup blanc et porte sur lui le médaillon magique de sa guilde.

WitcherS1

Sa race de mutant est en passe de disparaitre, très peu d’hommes de son acabit on survécu aux aléas de la vie, des monstres et des traitrises.

Pas de spoiler sur cette courte série qui connaîtra sûrement une deuxième saison.

La production voudrait en faire sept et permettre ainsi de faciliter l’écriture des scenarii pour chaque épisode et mettre un budget conséquent sur le tapis.

Que vaut la série The Witcher saison numéro une ?

Personnellement, je pense qu’elle est bien. Par contre beaucoup de personnes ont été perturbées par la narration. Il y a un vrai problème de ce côté là.

Effectivement, le montage est fait de telle sorte qu’on ne comprend pas les scènes qui appartiennent au présent ou au passé.

C’est tellement dure de s’y faire qu’on ne voit les tenants et aboutissants qu’à l’épisode six.

Ne cherchez pas de relation directe avec la saga des jeux vidéos, la série télévisée est plus proche de la série de romans.

Les acteurs jouent très bien, j’ai entendu d’autres échos par ce que dans notre imagerie collective, il s’impose le triple A des consoles de jeux vidéos.

Le look très carrés d’Henry Cavill renforce le décallage entre les personnages qu’on se représentait différemment.

Personnellement, j’ai eu du mal plus avec le choix des actrices, mais au fil des épisodes je me suis laissé bercé par l’histoire et leurs jeux.

Il y a donc un temps d’adaptation à prévoir pour se laisser emmenner dans l’histoire de cette saga.

Il faut laisser la chance à la série d’évoluer et de nous montrer de l’étendu de la richesse de ce monde fantastique.

Il y a tant de secrets, tant de secrets, de particularités à expliquer et développer. Il y a de quoi tenir les fameuses sept saisons.

Il serait même intéressant d’écrire un spin-off sur les personnages secondaires comme d’autres sorceleurs ou magiciennes.

Je vous recommande la série, elle s’adresse à tous les amoureux des univers d’heroic fantasy, ou plus précisément de dark fantasy.

Eir Aoi – AURORA

Dernier clip pour fêter l’anniversaire de Mobile Suit Gundam : AURORA chanté par Eir Aoi pour l’animé Mobile Suit Gundam AGE.

Les paroles :

Haruka na sora samayoeru hikari datte
Kono michi wo hashiri tsuzukeru

Ah, sekai wa doushite konna ni mo
Futashika na yume wo utsushiteru no ?
Sou kurayami no naka demo ga iteru
Kotoba naki hitomi ga sayonara tsuge ta

Yabureta kumo no sukima ochite yuku wakusei hoshitachi
Tamerai wo keshisareta nara

Haruka na sora samayoeru hikari datte
Ato ichibyou ippo saki ni mitsuke dashite miseru kara
Tsuki ga terasu tashika na omoi nara kitto
Ashita made te ga todoku kara
Kono michi wo hashiri tsuzukeru

Ah, shizuka na sekai wa kuzureteku
Fumi dashita ashi ga furuete iru
Mou itami wo wasurete hashiretara
Tomadou kimochi sae osorenai no ni

Kanashimi ni somaru kanata yoru ga akeru mae ni
Kurayami wo oikoseta nara

Hatenai michi ashiato miru ushinatta tte
Hitotsu, hitotsu tsumi kasaneta kioku ga mune ni aru kara
Hashiri dashita tashika na omoi nara kitto
Ashita made tsuzuiteku kara
Kono mune ni kizami tsuzukeru

Namida ni kureta yoru ga akeru goro ni
Akatsuki no toki made kono te wo…

Haruka na sora samayoeru hikari datte
Ato ichibyou ippo saki ni mitsuke dashite miseru kara
Tsuki ga terasu tashika na omoi nara kitto
Ashita made te ga todoku kara

Kou meku sora hitosuji no hikari ni natte
Kanata ni aru niji no kakera michibiite miseru kara
Tsumugi dashita tashika na omoi nara kitto
Ashita made kagayaiteru kara
Kono michi wo terashi tsuzukeru

Capitaine Flam, l’intellect surpasse la force

Capitaine Flam, de son vrai nom Captain Future, a été créé par Edmond Hamilton à partir de 1940.

La série animée a été diffusée un an après la mort de cet écrivain, en 1978.

Nous connaissons la série sous le nom Capitaine Flam, qui est une série de science-fiction qui est dans la même veine que Star Trek.

Ce que prône l’écrivain, et qui est respecté par la production de la Toei Animation, c’est de toujours mettre en avant l’esprit au-dessus de la force brute.

Autre point mis en avant au côté de l’esprit, de l’intelligence, c’est de détailler tout objet techniquement avancé.

Par exemple, un pistolet dit laser est mis en avant dans un épisode et détaillé simplement pour mieux comprendre son fonctionnement.

Pas besoin d’être une scientifique pour comprendre, il faut juste s’intéresser à ce que nous raconte l’histoire autour d’un matériel techniquement très avancé.

C’est le cas pour le détail technique sur le vaisseau du Capitaine Flam, de sa superbe montre, les magnifiques avancées technologiques de Greg et Mala, etc…

Beaucoup de jeunes d’aujourd’hui pourrait croire que cette série est trop vieille et a mal vieilli, mais il n’en ai rien.

L’histoire est vraiment très en avance sur notre époque, certains objets créés dans l’esprit de l’écrivain sont aujourd’hui en passe d’être construit ou en tous les cas des projets techniques sont en cours de réalisation.

Comme Star Trek, l’écrivain peu connu inspire tout de même de nombreux scientifiques.
Pour preuve le robot CIMON 1 et 2 conçu par les scientifiques de l’université Ludwig-Maximilian de Munich.

Le nom du robot est un hommage au Professeur Simon Wright qui est un cerveau volant. CIMON 1 et 2 ont les mêmes capacités, ils se déplacent dans les airs pour aider les astronautes et détecter toutes les émotions, fatigues. Son but est d’aider les astronautes grâce à ses connaissances scientifiques et son analyse très poussée.


La version Numéro 1 est resté sur l’ISS entre juillet 2018 et août 2019.
Pour le coup ce n’est pas un cerveau mais une intelligence artificielle.
La version numéro 2 est dans l’espace depuis le 8 décembre 2019.

Pour les férus de sciences : https://www.usinenouvelle.com/article/en-images-cimon-2-le-nouveau-robot-d-airbus-en-route-vers-la-station-spatiale-internationale.N911029

Je vous encourage a regarder ce très bel animé qui reste de très bonne facture et pourrait encore concurrencer des animés modernes.

Les histoires, les intrigues vous tiennent en alerte. Nous sommes souvent arrêté sur de cliffhangers qui nous obligent à poursuivre l’histoire.

C’est très rafraîchissant, c’est rondement bien mené et didactique.
il faut vraiment que la série soit remise à jour avec des techniques plus modernes, mais il faut garder l’essence de narration et scénaristique. Un bon film live ou animé serait vraiment quelque chose de fabuleux.

Je sais qu’au Japon ils ont de bons scénaristes qui savent respecter les oeuvres passés et leur redonner vie sans les dénaturer.

Vivement une suite, un film, un reboot sur cet oeuvre qui est à classer dans les série animées à voir.

En attendant, regardez les génériques japonais et ensuite français de ce même animé.

Japon :

France :

Voici un trailer basé sur un Concept Art intéressant :

SPYAIR – Rage of Dust

SPYAIR interprète Rage of Dust pour l’animé Mobile Suit Gundam Iron-Blooded Orphans.

Enjoy cette version hard rock.

Les Paroles :

Fukai yoru no yami ni nomarenai you
Hisshi ni natte
Kagayaita rokutousei
Marude bokura no you da

Kurikaesu nichijou ni
Orenai you ni

Kachitoritai mono mo nai
Muyoku no baka ni wa narenai
Sore de kimi wa iinda yo
Hirihiri to ikizama wo
Sono tame ni shineru nanika wo
Kono jidai ni tataki tsuketeyare

Doudatte ii nayandatte
Umarekawaru wake ja nai shi
Nureru no wa suki ja nai
Jibun ga kiete shimaisou de

Afurekaetta rifujin ni
Makenai you ni

Nakusenai mono mo nai
Muryoku na mama de wa owarenai
Dakara kimi wa ikunda yo
Douse nara kuzu ja naku
Hoshikuzu no you ni dareka no
Negaigoto mo seoi ikiteyare

Kachitoritai mono mo nai
Muyoku na baka ni wa narenai
Sorede kimi wa iinda yo
Hirihiri to ikizama wo
Sono tame ni shineru nanika wo
Kono jidai ni tataki tsuketeyare

Muryoku na mama de wa owarenai
Dakara kimi wa ikunda yo
Douse nara kuzu ja naku
Hoshikuzu no you ni dareka no
Negaigoto mo seoi ikiteyare

Lupin III : The First

Takashi Yamazaki offre un souffle nouveau à Edgar de la Cambriole alias Lupin the third.

Ce nouveau né est distribué au Japon par la TOHO et la musique est composée par Yûji Ôno (un habitué de cette licence).

Pour votre gouverne, ce personnage est largement inspiré par l’oeuvre de Maurice Leblanc : Aresène Lupin.

Il a été créé en vidéo en 1967 grâce au manga de Monkey Punch, mla même année.

Le regretté Monkey Punch est mort en avril dernier et ne pourra donc pas suivre ce dernier opus et se rendre compte du succès qu’il connaitra.

Oui je m’avance. Mais avoué tout de même que j’ai critiqué le niveau de la 3D dans d’autres films d’animations. Là on voit que le temps, l’argent et les moyens techniques de ces dernières années ont permis de réaliser un bijou graphique.

La musique est au rendez-vous, c’est la même depuis des années et elle est une grande partie prenante de la signature de cet animé.

L’équivalent musical pourrait être James Bond avec son thème indémodable.

J’adore ce personnage que j’ai connu dans mon enfance. Oui en France on a connu ce personnage.

J’ai même adoré les apports de Hayao Miyazaki.

Là indéniablement, Takashi Yamazaki est entouré d’une formidable équipe.

Je ne reviens toujours pas de l’apport graphique qu’apporte enfin les animateurs de 3D japonais.

Enfin un film qui reflète les expressions tant appréciés des personnages. Là j’y crois et j’y cours !!!

On a une séance pour quelle heure ?
Le 8/11/2019 à Odaiba ?? en version 4D ??

Arf je l’ai loupé 🙁

Bon espérons que la France lui ouvrira ses portes dans une période favorable pour que les petits et grands puissent le voir en très haute définition.

Pour ceux qui veulent un avant gout de l’histoire, le premier des Lupin n’a jamais réussi à voler le journal de Bresson.

Ce trésor est donc un objectif qui oblige notre héros à honorer la mémoire de son ancêtre.

Oniri Creations un studio de figurines d’exception

Il existe un marché qui prend de l’ampleur : les figurines.

Ce genre de décoration à l’effigie des héros connus par toutes les générations de fans de séries TV, de Manga, de films peut plaire à tout le monde.

Les figurines biens réalisés, très réalistes qui mettent en avant des scénographies connues de tous représentent un marché de niche qui est rentable.

Il y a de nombreuses sociétés qui s’essaient dans cette exercice en proposant des formules diverses et variées.

Je vais vous en présenter quelques unes au fil des mois.
Vous pourrez ainsi vous laisser tenter pour en acheter quelques unes pour décorer vos salons, vos chambres, vos cuisines ou toute autre pièce que vous affectionnez.

Il y en a pour tous les goûts, toutes les tailles et toutes les finitions.

Je commence ma présentation par la société française Oniri Création qui a son site ici : https://oniri-creations.com/fr/

Vous pourrez trouver de nombreuses figurines d’une finesse impressionnante. Elles sont quasiment toutes dessinées en 3D et imprimées via une imprimante 3D sur des matériaux divers et variés comme le PVC.

Ensuite des artistes peignent à la main chaque figurine qui sera ensuite numérotée. A chaque édition il y a un nombre d’exemplaire fixe et pas de réédition.

Cela peut galvaniser le marché et offrir une fièvre de collectionite aïgue pour ceux qui veulent investir sur ce marché porteur.

Voici quelques exemples de figurines qu’Oniri Création propose.

La statuette est assez grande et vaut son pesant d’or.

Dimension: 37x34x32,5cm

La finition est superbe et la scène n’est pas anodine.
Je vous laisserai parcourir le site pour voir ce que cela représente.

Voir même de regarder la série animée qui vieillie très bien.
La série animée a une belle histoire et un personnage haut en couleurs.

L’objet de collection type pour les personnes de plus de trente ans.
Un bon cadeau pour un vrai fan.

“L” et Ryuk le dieu de la mort, la paire maléfique et ingénieuse qui châtie les méchants et les enquêteurs à leurs trousses.

Le détail est impressionnant et le travail impeccable sur les coloris, la scénographie, les plis du pantalon et ses ailes noires !!!

Fantastique !!!

Allez vous balader sur le site web de ce studio qui a négocié pas mal de contrats pour des licences sensationnelles.

Pour le moment ils sont très axés sur les figurines de mangas, peut-être qu’ils vont réussir à se diversifier dans l’univers de la bande dessinée européenne.

Blue Encount – Survivor

Bon anniversaire Mobile suit Gundam avec cette chanson tout droit sorti de l’animé Mobile Suit Gundam Iron-Blooded Orphans.

Une version très rythmé de Blue Encount !

Les paroles :

Mawari mawatte saa ima kasanari atta mirai
We are saigo no SABAIBAA

Dou ni ka narisou da yo gisou shita risou shisou
Dou ni ka shite kure yo busou shita yabou kibou

Kikai no you na yatsura ni shihai sareru mae ni ibasho wo sagase yo !

Mawari mawatte saa ima kasanariatta mirai
Te wo toriatte bokura chi wo hai tachi mukau yo
Mawari mawatte saa ima sora ni hanatta negai
We are saigo no SABAIBAA

Dou demo yoku natta yo
Fuhai shita bishou kushou

Irotoridori de yori tori mitori
Demo korikatamatta kari some no hibi ni
Hitori kidori kara ni komori nagara mo koshitantan tantan to shite iru

Togisumasareta kankaku wo motte haki sutero
Sono ikari wo !

Mawari mawatte saa ima ZERO ni modotta mirai
Kanashimu natte kyou wa kinou yori warukunai yo
Mawari mawatte saa ima kiri ga kakatta inori
We are saigo no SABAIBAA

Hashire hashire hashire
Tsukare hateru hima mo nai hodo
Tamashii narase
Ikite ikite ikite
Tomo wo mamoru sono te wa
Jinrui shijou saikyou no buki daro ?

Mawari mawatte saa ima kasanari atta mirai
Te wo toriatte bokura chi wo hai tachi mukau yo
Mawari mawatte saa ima sora ni hanatta negai
Makete tamaru ka !
Yagate kanatta yume wo
Mamori tsuzukeru kara
We are saigo no SABAIBAA

We are saigo no SABAIBAA

CHEMISTRY – Wings of Words

Tiré de Mobile Suit Gundam SEED Destiny, la chanson Wings of Words est chanté par Chemistry.

Les paroles :

Nagusame nagara fukinshin dakedo
Maiteru kao mo kirei de aseru yo
Tomodachi no kyori sukoshi chidjimetara
Kimi wa itoshii kowaremono datta

Kujikezu yume wo miru koto wa
Jibun to tatakatteru koto
Higoto ni fueru surikizu wo
Jiman shite mo ii kurai sa

Sora wa tobenai kedo
Tsubasa nara ageyou
Sore wa mou hitori ja nai to
Kimi no kodoku hagasu kotoba

Donna PESSIMIST mo
Koi wo shite kawaru

Eranda michi ga
Moshi ikitomari nara soko de
Mayoeba ii

Kagen no tsuki ga KNIFE no you dane
Sou iinagara DEJA VU kanjiteru

Yokan to tomadoi no naka de
Hitomi wa kimi wo sagashiteta
Futari ja nai to hirakanai
Tobira ga aru kono sekai de

Sora wa tobenai kedo
Tsubasa nara aru no sa
Sore wa futo fureta shisen de
Kimi ga sasayaiteta SIGNAL

Itsuka REALIST wa
Shounen ni modoru

Sono toki boku wa
Kimi no tame ni donna yume wo
Miru no darou

Nazeka tagai no tsubasa wo motte
Bokura wa umaretekita
Mirai e to mukau tame ni

You know love has a gift
The Wings of words

Sora wa tobenai kedo
Tsubasa nara ageyou
Sore wa mou hitori ja nai to
Kimi no kodoku hagasu kotoba

Donna PESSIMIST mo
Koi wo shite kawaru

Eranda michi ga
Moshi ikitomari nara soko de
Mayoeba ii

FictionJunction feat. YUUKA – Akatsuki no Kuruma

Mobile Suit Gundam Seed a permis à Fiction Junction Yuuka de nous livrer une belle chanson appellée Akatsuki no kuruma.

Les paroles :

Kazesasou kokage ni utsubusete naiteru Mi mo shiranu watashi wo watashi ga miteita Yuku hito no shirabe wo kanaderu GITAARA Konu hito no nageki ni hoshi ha ochite

Yukanaide, donna ni sakende mo ORENJI no hanabira shizuka ni yureru dake Yawarakana hitai ni nokosareta Te no hira no kioku haruka Tokoshie no sayonara tsuma hiku

Yasashii te ni sugaru kodomo no kokoro wo Moesakaru kuruma ha furiharai susumu Yuku hito no nageki wo kanadete GITAARA Mune no ito hageshiku kakinarashite

Aa kanashimi ni somaranai shirosa de ORENJI no hanabira yureteta natsu no kage ni Yawarakana hitai wo nakushite mo Akaku someta suna haruka koete yuku Sayonara no RIZUMU

Omoide wo yakitsukushite susumu daichi ni Natsukashiku me fuite yuku mono ga aru no

Akatsuki no kuruma wo miokutte ORENJI no hanabira yureteru ima mo dokoka Itsuka mita yasurakana yoake wo Mou ichido te ni suru made Kesanaide tomoshibi Kuruma ha mawaru yo