26 novembre 2020

World Of Spelldragon

Le Monde de Spelldragon

L’écuyer du roi

La série ne paie pas de mine, elle arbore principalement un scénario presque classique.

Un enfant sans réel talent pour les armes est poussé par son père adoptif de suivre sa voie.

C’est un seigneur réputé et redouté car le paternel est un chevalier de haut vol.
Son fils nommé Tiuri est donc condamné à suivre la voie des armes.

Les circonstances vont même l’obliger à épouser cette voie difficile.

Lors d’une initiation pour devenir chevalier, un événement majeur arrive.

Cela bouleversera la vie de Tiuri et de tout le royaume.

Des guerres larvées auront lieues, des traques sanglantes et des traîtrises parcourront les chemins des différents personnages principaux que nous seront amenés à suivre.

Sans trop en dévoilé, vous avez le début de la trame.
La série tient sur des têtes que nous ne connaissons pas, même si quelques grands noms font leur apparition.

La série propose de suivre des acteurs qui évoluent dans un monde d’adultes souvent corrompus. Les enfants ont donc la part la plus belle puisqu’ils sont les héros de cette histoire.

La réalisation est correcte et on se laisse assez vite bercer par sa narration.

On est dans un contexte qui permet aux enfants de s’endurcir et de grandir très vite. Les événements s’enchaînent et nous amènent dans un choix simple : La survit pour accomplir sa mission.

Toutes les réponses à nos questions ne seront pas données dans ce volet, une autre saison viendra nous en dire plus sur notre héros et les autres compagnons de fortune ou d’infortune.

Si vous avez du temps, je vous conseille de lorgner vers cette série d’heroic fantasy qui se décompose en six épisodes.