28 juillet 2021

World Of Spelldragon

Le Monde de Spelldragon

DoroheDoro une série violente et intrigante

Ce manga édité en 23 tomes, en 2000, a été repris par Netflix qui élargie son univers manga/animé japonais.

Là on tient une histoire qui frise l’absurde, le fantastique et le gore.

L’intrigue est tout de même bien ficelée autour de deux héros qui dévoileront leur histoire au fil du temps.

L’un s’appelle Caiman, l’autre Nikaido est une femme qui vit grâce à son petit restaurant dans un quartier mal fréquenté.

Tous les deux évoluent dans un monde appelé HOLE. De façon récurrente, ce monde subit des attaques venant d’une autre dimension, le monde des mages.

Ces mages font des incursions dans Hole pour s’entraîner et parfaire leur magie sur des humains désœuvrés par tant de machiavélisme et d’impunité.

Chaque être humain peut ainsi se voir changé en monstre ou mourir de malformation suite aux expériences des nombreux mages et autres apprentis.

Caiman est un cas particulier, un mage l’aurait changé partiellement en reptile… Sa tête est donc comme celle d’un gros lézard avec des épines sur son crâne. Fait marquant lorsqu’il arrive à prendre un mage dans sa machoire, celui-ci est capable de parler à un être présent dans son corps.

Souvent il laisse un message au mage. Caiman en prend connaissance et en juge la véracité.

Caiman travaille en binôme pour chasser les mages. Nikaido, est une experte en arts martiaux et dotée d’une force phénoménale.

D’ailleurs dans un de ses combats elle rencontre une autre femme plus forte qu’elle qui va lui montrer beaucoup de respect car elle voit en elle une combattante d’exception.

En quoi la série est-elle intéressante ?

Le scénario nous dépeint un monde sombre et chaotique où règne la menace immédiate des mages.

Ils sont vus comme des mécréants qui asservissent le monde humain. Mais le monde des mages montre une autre image. Même les méchants sont montrés dans leurs bons jours.

On voit des amitiés, des amours, des disputes et autres obligations familiales ou amicales avec des démons, d’autres mages, etc…

Donc rien n’est blanc ou noir, le monde est complexe et les tenants et aboutissants également.

Le fil conducteur tourne autour du mystérieux Caiman et les mages qui ont gravités autour de lui. L’histoire semble complexe et touffue, même si quelques scènes nous amènent dans des situations ridicules.

Quelque part je retrouve l’univers grotesque de One Punch Man.

La parodie, les détournements et les blagues sont souvent présents sans dénaturer le fil rouge.

Je trouve que cette histoire vaut le coup d’être vu si vous avez un esprit large et si vous aimez ce graphisme un peu particulier.

Là on tient une bonne histoire pour jeune personne avertie ou les adultes… Je pencherait plus pour les adultes tout de même pour prendre du recul sur certaines scènes et quelques références artistiques.