The Silver Linings Playbook

The Silver Linins Playbook est une histoire tiré d’un roman qui n’est pas encore sortie.
Le film doit sortir après le livre éponyme qui est prévu courant 2009. Je pense que le film sera sur nos écrans en 2010.

Peut-être que ce sera pas aussi long, l’équipe de production est déjà prête et je pense que tout dépendra des ventes pour connaître véritablement le budget de ce film qui me paraît vraiment intéressant…tordu mais intéressant.

Pourquoi est ce que c’est tordu ?
Eh bien, l’histoire est celle d’un amnésique qui retrouve la mémoire et qui décide de vivre à nouveau chez ses parents au grand dam de sa femme qu’il quitte à cause de ses adultères.

Pendant son hospitalisation en neurochirurgie, il a émis une théorie qui tend à rendre sa vie plus passionnante.
il croit que Dieu est un producteur de film qui régit sa vie pour éprouver toutes ses émotions. Il essaie de s’accrocher à cette idée pour ne pas tomber dans la dépression au vu de son entourage peu reluisant.

Personne n’a le moral, même pas ses parents, ses amis et sa nouvelle petite-amie.
Quand tout va mal, tous les problèmes semblent s’enchaîner… Aura-t-il de la chance et une grande volonté pour se sortir de cette terrible expérience ??

Réponse en 2009 pour le livre de Matthew M. Quick et peu de temps après pour la version cinématographique qui donnera lieu à une comédie.

Cast
Producers:
Michelle Raimo, Sydney Pollack, Anthony Minghella
Distributor:
The Weinstein Company
Prod. Company:
Mirage Enterprises
PS 31/01/2015 :
Aujourd’hui l’adaptation est faite et le film s’appelle Happiness Therapy.
Le film est sortie en 2013 avec des acteurs bien connus comme Bradley Cooper, Jennifer Lawrence et Robert De Niro.
La réalisation est faite par David O. Russell.

Auto-punition d’un homme politique

Ce qui suit est une belle illustration d’une auto-flagellation politique. Cette nouvelles, un peu vieille maintenant, montre à quel point une personnalité publique rend compte de certains de ses actes après un flagrant délit de mensonge…

On ne verra jamais cela en France !!!
Cette démarche ne l’a pas empêcher de devenir plusieurs fois premier ministre du Japon.

Le Premier ministre japonais se prive de 3 mois de salaire pour se punir.
TOKYO (AFP) – Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a annoncé mercredi qu’il allait s’infliger trois mois de privation de salaire en guise d’auto-punition, après que le gouvernement eut reconnu avoir payé des spectateurs pour qu’ils posent des questions lors de réunions publiques.

A l’initiative du précédent Premier ministre Junichiro Koizumi, le gouvernement japonais a organisé depuis 2001 un total de 174 réunions locales au cours desquelles les citoyens pouvaient poser à leurs dirigeants politiques toutes les questions qui leur tenaient à cœur.

Mais des hauts fonctionnaires ont récemment avoué que plusieurs spectateurs avaient été secrètement enrôlés à l’avance pour qu’ils posent, moyennant finances, les “bonnes” questions lors de ces rassemblements populaires.

M. Abe n’est arrivé à la tête du gouvernement que fin septembre, mais il a exercé les fonctions de numéro deux de l’exécutif sous M. Koizumi.
“Nous devons prouver que nous sommes sincères”, a déclaré M. Abe aux journalistes.
“Nous châtierons ceux qui sont directement impliqués dans cette affaire. Pour ma part, en tant que secrétaire général du gouvernement de l’époque et en tant que Premier ministre actuel, je veux m’infliger trois mois de privation de salaire”, a-t-il annoncé.

C’est la deuxième fois que M. Abe réduit sa rémunération depuis son arrivée aux affaires, il y a moins de trois mois.
Le jour de sa prise de fonctions, il avait annoncé qu’il amputerait son salaire de 30%, et ceux de chacun de ses ministres de 10%, afin de montrer l’exemple dans la politique d’austérité budgétaire qu’il entend mener.

Le salaire officiel d’un Premier ministre japonais -sans prendre en compte la réduction de 30% décidée par M. Abe- est d’environ 41 millions de yens (270.000 euros) par an.

Malgré ces sacrifices financiers personnels, la cote de popularité de Shinzo Abe est actuellement en chute libre, de nombreux Japonais doutant de sa volonté de mener les réformes jugées essentielles pour l’économie du pays.

Le Monde de Spelldragon