Archives de catégorie : Serie TV

Saint Seiya – Pegasus Fantasy

Un incontournable des animés japonais qui a rendu un bel hommage à la culture mixte de l’Europe et de l’Asie.

C’est un animé vraiment intéressant au-delà de certains mimétismes scénaristiques à travers les saisons.

Anime : Saint Seiya
Interprète : MAKE-UP
Paroles : Ryu Machiko
Compositeurs : NoB, Matsuzawa Hiroaki (compositeur)
Arrangements : MAKE-UP

La force G chanté par Columbia Yurikago-kai et par Masato Shimon

Plus connu en France sous le nom de la Force G ou la Bataille des Planètes, cette série fit les beaux jours de la télévision française.

Beaucoup d’enfants de l’époque voulait devenir ces Ninjas du futur.

Les chansons de la série était pas mal. En revoyant les épisodes au Japon, je doute que cette série puisse être rediffusé comme tel.

Il y eu des retours avortés, mais j’espère qu’un scénariste de génie reprendra la licence pour en faire une série ou un film qui remettra la franchise au goût du jour.
Cette série a du potentiel encore mal exploité… Dommage !

Taosozu! Galactor (Destroy Galactor!)” par Columbia Yurikago-kai et Gatchaman no Uta (Gatchaman Song)” par Masato Shimon

X de Clamp interprété par X-Japan et Myuji

Deux versions pour un même thème : X

Une série incontournable pour les amoureux de séries japonaises fantastiques.
Vous y retrouverez une bonne histoire à la CLAMP.
Tous les personnages ont leur originalité et leur intérêt. La structure scénariqtique peut perturber certaines personnes, mais cela reste un très bon animé (en OAV, film ou série).

L’un est plus traditionnel et l’autre nous montre un rock plus agressif qui fera les beaux jours de X-Japan.

Myuji – eX dream

Tous ensemble X !
X-Japan – X

Gundam 0083 Stardust Memory – MEN OF DESTINY

Dans la très belle série des Gundam, je demande les épisodes de 0083 Stardust Memory.

Je dirai également, que l’opening N°2 est une très bonne chanson. Il faut l’écouter et s’imprégner des années 90.

On y voit les débuts d’un rock japonais qui explosera en France quelques années plus tard…


Interprète : MIQ
Paroles : Ando Yoshihiko
Compositeur : Matsubara Miki
Arrangements : Hagita Mitsuo

C.H.I.P.S le retour en adaptation ciné

Une série encore maltraité par une adaptation humouristique.
L’esprit de la série ne sera pas là… Seul le nom permet d’utiliser la licence et de permettre à quelques acteurs de faire des come-back en guise de clin d’oeil.

Je n’attend rien de ce film, mais cela me permet de vous distiller ce titre dans la tête quand je parlerai un jour de la série TV…

Kuromukuro – GLAY – deathtopia (Opening 2)

Cette série japonaise est une oeuvre de Netflix, qui a commencé en 2016.
Netflix a commandé la série et a fait un très bon choix de scénario et de mise en scène.On reconnait la patte des studios Asahi Production et P.A. WorksLa série respecte les classiques du genre avec une héroïne très enfantine, un samouraï de son âge et des amis ou camarades du lycée qui vivent tous aux crochet de l’ONU… En fait, les parents de ces étudiants sont tous en train de travailler sur des artefacts extra-terrestres.

Des développements de Battle Suits (armures de combats) ont été cré par des humains se posant des questions sur un vaisseau qui vient de s’approcher de la Terre.La guerre fait rage par des petits échaffourés entre plusieurs models de robots et d’armures de combats géantes.Je vous conseille de regarder cette série d’animation qui est un très bon produit made in Japan.
GLAY – deathtopia (Opening 2)

Réalisateurs : Okamura Tensai, Okamura Yutaka
Character designer : Ishii Yuriko
Musique : Tsutsumi Hiroaki
Scénaristes : Higaki Ryou (Series Composition), Machida Toko
Mechanical designer : Okada Tomoaki
Réalisateur 3D : Haruta Kosuke
Producteurs : Fukuda Jun (producteur), Hayashi Toshiyasu, Horikawa Kenji, Kaneko Hirotaka, Nagatani Takayuki, Okamura Takema, Oshima Yasushi, Shimizu Mika
Génériques : GLAY (OP 1, OP 2), MICHI (1996) (ED 1), Wajima Ami (ED 2)
Storyboard : Hiramatsu Tadashi, Jong Heo (eps 3, 6), Tachibana Masaki