Archives de catégorie : Bande Dessinée

Deadpool est de retour

Il revient en 2018 et voici un trailer fort intéressant sur ses motivations de super-héros :

Comme moi je pense que vous allez voir ce film qui détonne dans l’univers des super-héros. Il revisite tous les codes du genre et il est même plus original que certains films classiques.

Je pense que le partie pris par les studios est très bien, mais peut parfois choqué.
Je suis bon public et je ris de presque tout, alors là je sais que je vais me bidonner !

Les gardiens de la Galaxie, épisode 2

Le deuxième volet de la saga des super-héros de l’espace, Les Gardiens de La Galaxie, sont de retour pour nous entrainer dans une aventure encore plus épique que la première.
Nous allons découvrir nombre de super personnages important de l’univers. Nous allons aussi nous rapprocher du point de jonction fatidique où les Avengers et les gardiens de la Galaxie devront lutter contre Thanos.

Vous en serez plus en avril…

Les polémiques sur Iron Fist (version Netflix)

Je suis médusé de voir à quel point certaines personnes aiment faire le buzz en racontant n’importe quoi.
La série vient de sortir en France et elle est déjà bien appréciée ici-bas.

Les détracteurs américains et les journalistes, qui ne font que reprendre les polémiques pour se faire du fric en vendant des titres racoleurs, essaient de tirer sur une série de super-héros sans en connaître l’histoire.
Le personnage de Daniel Rand, alias Iron Fist, a été créé par Roy Thomas et Gil Kane dans les années 70.

C’est un homme blanc, blond aux yeux bleus et très très riche.
Il a été formé par une société secrète se trouvant caché dans une autre dimension.

Sans trop en dire pour les fans qui veulent découvrir les BDs ou la série de Netflix, Daniel Rand combattera de nombreux villains à côté des Avengers, X-Men, Spider-Man et autre Defenders…
Jusque là on ne voit pas de polémique arriver… Sauf que depuis quelques années Hollywood est assailli par des critiques acerbes sur le partage de rôle intéressant pour les minorités. Le plus grand outrage est passé par les Oscars, qui a commencé à changer et à accueilli des membres féminins en son sein et également des représentant des différentes communautés américaines.
Depuis les polémiques sur les rôles de certains personnages sont souvent critiqués. D’où cette nouvelle polémique venue d’un asiatique qui voulait que le héros soit asiatique… Pourquoi ? Par ce que le maître suprême des arts martiaux ne peut être qu’asiatique…

Les justifications sont complètement hors contexte. Le héros de la BD a été créé pendant une vague de films et séries sur les arts martiaux. L’impulsion venait de Bruce Lee qui entraîna volontairement des blancs et des noirs par ce que les arts martiaux ne sont pas réservés à une catégorie ethnique. Ce sont des arts de partagent et d’évolution pour atteindre le bien être.
A l’époque les chinois en voulurent à Bruce Lee pour ce cadeau donné à Hollywood et les quelques initiés qui ont profité de son enseignement.

Pour ma part, le héros de bande dessinée comme Bruce Lee ont quelque chose à nous apprendre. Prenons le et digérons l’information pour enfin évoluer. Que le personnage d’Iron Fist soit blanc, noir, ou de tout autre origine m’importe peu.
Le héros de la BD était blanc, alors il doit en être ainsi dans la série pour respecter les fans de ce personnage.
Personnellement, je n’aime pas qu’on change quelque chose que j’ai connu et aimé. Un personnage d’une autre origine m’aurait dérangé.
Chose bizarre, cette polémique n’a pas eu lieue pour Luke Cage… Personne n’a demandé un héros asiatique ou blanc venant de prison, qui évolue dans la rue…

Je pense qu’encore une fois on s’attaque à des symboles sans vraiment comprendre la portée de son geste.

Iron Fist est un homme blanc qui fut en couple avec une femme noire. Il est dans le partage des valeurs. Il est un individu avec une force morale sans faille.
Il est droit dans ses bottes et aiment les personnes du même acabits. C’est pour cela que son meilleur ami sera Luke Cage. Il sera aussi souvent en relation avec Matt Murdock. Tous ses amis défendent des valeurs universelles auxquelles nous ne croyons plus.
Les lanceurs de polémiques devraient plutôt se pencher sur leur maque d’imagination. Qu’ils écrivent un roman, un scénario pour la bande dessinée, pour un film ou une série. Après on verra s’ils ont pensé à représenter toutes les minorités et tous les sexes.

Je suis un fan de Marvel et de ses super héros. Je suis vraiment un vieux de la vieille. J’ai été élevé avec certains d’entre eux et Iron Fist est un personnage que j’aime. Voir autant de polémique c’est vraiment malsain.

Avant de rentrer dans une polémique de représentativité des héros sur nos grands écrans ou sur les petits écrans, apprenez à vous documenter sur le sujet, à lire ou regarder les oeuvres en question.
Ensuite tirez-en votre propre conclusion.
Des héros asiatiques il y en a dans le monde de Marvel. Pourtant aucun asiatique n’a milité pour les voir émerger à la lumière des projecteurs. Idem pour les autres ethnies. Seuls les noirs américains se battent pour avoir une bonne représentativité avec des héros fort comme Black Panther.
Pour le moment les héros noirs sont mal représentés, car ils ne sont pas équivalent aux différents super héros phare de Marvel.
Mais cela peut changer si vous écrivez de bons scénarios et que l’aspect marketing et commercial les font plier.
Se battre pour défendre l’égalité oui, mais pour n’importe quel prix et sur le dos de n’importe qui ? Non !!! Assurément pas !
Jugez par vous même ! Regardez la série et profitez en car elle a un réel potentiel. La série est un vecteur pour des cross-overs avec de nombreux super héros qui se retrouveront sur Netflix. Si vous aimez ce genre d’univers : GO ON !

Franchement, les séries Netflix rendent vraiment hommage aux super-héros. Ils sont tous mis en valeur avec de belles histoires, le package Marvel, plus scénaristes chevronnés et respectueux et enfin une équipe qui rend la réalisation et l’habillage de l’univers très crédible…
Je félicite vraiment le travail de cette platforme qui a flairé un bon filon en nous proposant des héros proches des gens de la rue. Ils ne volent pas et on pourrait les côtoyer, dans la rue ou dans un dojo !

Voici la bande annonce de la série qui donnera lieu à la réunion d’une superbe équipe : Defenders !

Captain Harlock par Isao Sasaki

Connu en France avec le titre Albator, Captain Harlock est le pirate de l’espace qui est venu nous sauver de l’oppression et de la tyranie des hommes et des extra-terrestres.

Autant dire que son combat est compliqué.
Le chanteur le plus connu du Japon est Isao Sasaki, un grand showman qui a su donner une belle intonation sur cette série.

THE BACK HORN – Wana

La chanson Wana du groupe THE BACK HORN a servi pour le générique de MS Gundam 00.
C’est une des série de Gundam que je vous conseille de regarder.
Je sais que vous avez vu un nombre incalculable de versions de MS Gundam depuis les années 70. Mais cette version de l’histoire et l’approche scénaristiques autour de chaque personnage est bien gérée.

La chanson accompagne bien la fougue de nos héros épris de justice, et qui se rendent vite compte que le monde n’est pas vraiment noir ou blanc…

Version Romaji :
zetsubou wa amai wana tozasareta sono tobira
kokora ga senjou dakara dare nimo oshienai

zenmai no shinzou ga unmei ni ayatsurare
buriki no heitaitachi wa satsuriku wo hajimeru

inochi sae mo moteasobu noka kowarekaketa otogi no kuni de
mune no oku ni hashiru itami wo douka zutto wasurenu mama de

yokubou wa doku ringo te ni ireta mono wa nani?
mirai no kodomotachi eto nokoseru mono wa nani?

ai wo shirazu yureru yurikago moetsukiteku nemuri no mori de
tomo ni ikiru yorokobi sae mo kieteshimau tooku

yasashisa wo shinji subete wo yurushite
itsukushimu you ni tada wakachiatte wakariatte

inochi sae mo moteasobu noka kowarekaketa otogi no kuni de
mune no oku ni hashiru itami wo douka zutto wasurenu mama de

ai wo shirazu yureru yurikago naze bokura wa umareta no darou
haruka kanata inori no you na komoriuta ga hibiku

yasashisa wo shinji subete wo yurushite
itsukushimu you ni tada wakachiatte wakariatte

Version Française :
Le désespoir est un piège séduisant, une porte qui vous ferme.
Mon cœur est un champ de bataille, donc je ne peux pas le dire à personne.

Leurs cœurs d’horloge sont manipulés par le destin,
Les soldats en étain commencent leur massacre.

Sont des jouets de vie aussi, dans ce royaume de conte de fées écroulant?
S’il vous plaît, ne jamais oublier la douleur qui coule profondément dans votre cœur.

Le désir est une pomme empoisonnée. Qu’est-ce que vous avez obtenu?
Qu’allons-nous transmettre aux enfants de demain?

Le berceau basculant qui ne connaît pas l’amour, dans cette forêt endormie comme il brûle à la terre,
Vous êtes si éloigné que même la joie d’être vivant avec vous disparaît.

Croyez en la bonté et tout pardonner.
Partager avec les autres, se comprendre, afin que nous puissions apprendre à aimer.

Sont des jouets de vie aussi, dans ce royaume de conte de fées écroulant?
S’il vous plaît, ne jamais oublier la douleur qui coule profondément dans votre cœur.

Le berceau basculant qui ne connaît pas l’amour, pourquoi étions-nous nés dans ce monde?
Dans des pays lointains, la berceuse de prière ressemble.

Croyez en la bonté et tout pardonner.
Partager avec les autres, se comprendre, afin que nous puissions apprendre à aimer.

Valerian, l’adaptation de Luc Besson


Le film est à voir pour son originalité graphique, ressemblant un peu au 5ème élément.
L’univers est assez décalé pour montrer les spécificités graphiques et scénaristiques de la culture européenne…
Je dirai même de la culture franco-belge.

La Bande Dessinée de Valerian et Laureline étant la référence scénaristique de ce film et de sa vision graphique, il y a de fortes chances que de nombreux spectateurs adhèrent à cet univers.

Il serait bon d’avoir de nombreuses adaptations de nos bandes dessinées fantastique ou de science-fiction, venant de la BD franco-belge.

Etant donné que nous avons des univers très fouillés, des réflexions intellectuelles différentes de nos voisins de l’ouest, nous aurons peu de mal à sortir des films intéressants et « bankable » du côté de l’Europe.

La conquête du Box-Office américain n’est pas nécessaire, sauf en terme de prestige.
Nos univers sont bien assez denses et complexes pour faire des saga intéressantes et captivantes.

Ca pourrait très bien fonctionner sur autres marchés mondiaux (Asie, Afrique, Océanie…) et pour notre marché domestique (Europe).
Il n’y a qu’à reproduire ce que fait le très bel animé de cette saga.

Sortie prévue en juillet 2017.

Justice League, une licence Warner DC Comics qui ne doit pas décevoir

Suite de Man of Steel et de Batman contre Superman, je vous présente Justice League.

La JLA ne s’appelle plus que Ligue de Justice. Le « A » représentait l’Amérique. Dans notre petit monde, « America » c’est miniscule et les super-héros qui se battent peuvent parcourir le monde en quelques secondes.

De nos jours les menaces sont mondiales et pas que domestique. Il faut donc des Héros à la hauteur de événements.

Une équipe de super-héros venant du monde entier et qui aura sa base aux USA… Avant de se dédouaner dans le futurs pour être uniquement des vigilants basés sur un satellite.

La licence de Superman, Batman et maintenant de Justice League ne doivent plus décevoir le public qui ne reviendra plus voir ces super héros.

Déjà trop de reboots rapprochés cela fatigue le public. Certains de mes proches connaissent même une aversion à ce type de licence parce que les studios font n’importe quoi.

Le nom respect de l’oeuvre origninale, ça passe si c’est bien fait. Un reboot sur une licence bien maîtrisée…

On sent le pognon à plein nez. Monter une saga de super-héros pour contrer l’avancée de Marvel ?? On appelle ça la Loose !

Avoir autant de super-héros mondialement connus et ne pas savoir utiliser les leçons du passés et les conseils des fans de comics… C’est malheureux.

Il faut que toutes les licences tournant autour de l’univers de Superman, Batman et consorts soient bichonnées.
Il ne faut pas se dire qu’on fait un navet pour les Suicides Squad et on se rattrapera avec Superman.

On ne fait pas de la daube scénaristique en se targuant d’avoir Batman sous licence… Non, il faut que tout soit cohérent. Que tout soit lié.

La clef de la réussite c’est le respect des oeuvres. En cela on peut les améliorer et en faire des adaptations réussies. Il faut effectivement moderniser quelques licences. Mais il ne faut pas partir dans une folie scénaristique qui conduira au flop.


Sortie prévue pour le 15 novembre 2017

Pour finir, Je pense que Marvel gère mieux ses licences au cinéma… Même les autres studios sont un peu  à la ramasse…

Terra-Forming, une bonne vieille aventure !

Il y a longtemps, avec des amis nous avons créés Terra-Forming. Un fanzine qui devait servir à promouvoir tous les arts de tous les pays. Le but final étant d’établir un mélange savant de tout ce qui compose notre planète.
La mixité est toujours de mise, l’avenir se trouve toujours dans la fusion des genres. Cela est vrai dans la musique comme dans les bandes dessinées ou le cinéma. Les inspirations venus d’ailleurs enrichissent toujours notre quotidien et agrandie les horizons de nos enfants.

Je suis content de voir que notre but est, aujourd’hui, partagé avec un grand nombre de terriens. La culture est internationale, la mixité est le fer de lance de l’union de l’Homme. En conjuguant nos forces nous pourrons survivre à tout obstacle. En s’alliant et en cultivant l’originalité de chaque culture, nous pouvons en sortir le meilleur pour le bien commun.

Si nous avions choisi le terme de Terra-Forming c’est qu’il représentait l’idée d’une reconstruction de notre culture terrienne sur une autre planète. Comment nous percevrait de Extra-Terrestres qui débarqueraient sur Terre pour nous étudier ? Que lèguerons nous à nos enfants lors de nos grandes conquêtes spatiales ?

Si nous cultivons l’ouverture d’esprit, cela deviendra une norme tacite pour évoluer et s’adapter à tous les contextes.

J’avais dans l’idée de rechercher tout ce qui est intéressant dans chaque culture, dans chaque art.
Comprendre l’art c’est également comprendre une époque et une idée insufflée par son créateur.
Nous sommes tous le reflet de notre société. Nous avons des origines différentes, mais en définitif nous sommes des humains.
Nous régnons sans partage dans la chaîne alimentaire et nous sommes trop peu à penser aux autres, aux bons aspects culturels à transmettre à nos enfants…

Terra-Forming est quasiment mort-né, même s’il fut salué par quelques fanzines. Ce fut une bonne aventure, qui ne restera pas sans suite car je relancerai de nouveau le concept avec une nouvelle équipe prête à travailler sur le partage des idées, des cultures, des informations scientifiques et d’actualités de tout domaine d’activité.

Resté donc sur ce blog pour suivre le prochain lancement d’un blog parallèle…