4 octobre 2022

World Of Spelldragon

Le Monde de Spelldragon

Les Eternels, les Célestes et les divinités cosmiques de Marvel

Avec les Eternels nous entrons réellement dans le monde des dieux et des entités cosmiques qui régissent notre univers, voir les multiples univers.

Les choses se compliquent doucement et peuvent perturber les nouveaux fans de Marvel qui ont connu une partie des super-héros qu’au travers des films.

La phase quatre des films est lancée et amènera de grands désordre, de grandes désolations, de grandes questions et peut-être des réponses.

Attention à vous jeunes fans car l’univers s’étend au-delà de votre compréhension.

Lorsque des entités cosmiques entrent en jeu, il y a pas mal de dégâts et de conflits.

Les Eternels sont des Extra-terrestres qui oeuvrent sur Terre depuis des millénaires pour aider la population terrienne à prospérer.

Ils n’ont pas bouger le petit doigt lors de la lutte des humains face aux menaces extérieures car leur mission est toute autre. L’ingérence ne doit pas avoir lieu.

Avec ce film s’ouvre de grandes portes et de nombreuses questions.
De nouveaux héros vont surgir ainsi que des ennemis séculaires.

Tout se met en place doucement mais surement.

Il est encore difficile de faire le lien entre ce film et les séries TV. Il est difficile de voir le fil conducteur avec les autres films qui le précèdent.

Toutes les pièces du puzzles s’assemblent et vont révéler l’enjeu qui a cours.

L’impression ressentie en voyant ce film est tout à fait étrange.

Je connais de longues dates tous les personnages que nous voyons, je connais leur histoire grâce aux comic books. Il est vrai pourtant que je ne vois pas encore ce qui va se tramer et par quels jalons nous passerons pour obtenir la fin de cette seconde phase.

Je suis tout de même satisfait de voir un aussi beau traitement de l’univers Marvel.

On est pas dans des films pop’ et infantilisants. Non, nous avons droits à de vrai films de science-fiction ou fantastique.

Les réalisations des derniers films sont superbes avec chacun sa propre griffe.

L’intention narrative n’est pas la même, certains préférant une longue présentation et d’autres plus de muscles avec des bribes d’informations par-ci par-là.

Les Eternels bénéficient donc d’une très bonne réalisation et d’une esthétique qui me plait. Le design des armures, les vaisseaux, les êtres cosmiques, tout est superbement bien travaillé et très bien rendu.

On se laisse porté par l’intrigue et les amours entre certains personnages, ce qui prouve que l’histoire est bonne et que le vecteur narratif est un excellent choix.

On s’attache aux personnages, on pourrait s’identifier à l’un d’entre eux de par leur nature quasi-humaine et le trait des personnages qui allient la diversité dans les propos narratifs.

Ce n’est pas le film le plus percutant en terme d’histoire drôle, musclée ou autre, mais je crois qu’il se hisse en très bonne position pour être l’un des meilleurs films de Marvel.

Et petite surprise, certains personnages seront très intéressants à exploiter dans les films à venir et la bataille finale qui aura lieue.

Staff :
Réalisateur :
Chloé Zhao

Musique :
Ramin Djawadi

Acteurs :
Gemma Chan
Richard Madden
Angelina Jolie
Salma Hayek
Kit Harington
Kumail Nanjiani
Lia McHugh
Brian Tyree Henry
Lauren Ridloff
Barry Keoghan
Ma Dong-seok
Harish Patel
Bill Skarsgård
Haaz Sleiman