24 octobre 2021

World Of Spelldragon

Le Monde de Spelldragon

Vaiana est une licence très intéressante

Je n’ai pas eu vent de propos désobligeant sur cette licence. Disney semble avoir créé de toute pièce son histoire sans plagiat.

La mise en place de cet animé en animation 3D est une étape franchie haut la main par ses équipes.

Disney à produit une belle licence qui met à l’honneur la culture des îles du pacifique.

En France on associerait ces îles à celles de la Polynésie française.
Tahiti est par exemple l’archipel que l’on connaît le mieux.

On peut facilement se dire que Vaiana appartient à cette culture qui vivait près de la Nature. Entité représentant la Mère nourricière et respectée par les humains.

Un jour, un demi-dieu vola une pierre très convoité… Un monstre de lave et en colère essaya de récupérer cet objet magique. Mais rien n’y fait, alors sa puissance s’étend doucement pour noircir les terres des hommes.

Ils sont donc obligés de reculer après quelques génération pour trouver de la nourriture.

Ils s’exilent de plus en plus loin pour vivre tranquillement de la cueillette et de la pêche.

Mais un destin surprenant attend Vaiana. Future chef de son clan, sa grand-mère lui confia sa mission… Retrouver le demi-dieu et l’obliger à corriger son erreur : voler le coeur de la déesse nourricière.

Le film est somptueux, les chansons sont d’un régal et pleines de fraîcheurs.

Je n’ai pas l’impression de voir un film de type Disney. Il n’y a pas de drame à proprement parlé. La “princesse” de l’histoire est une femme dégourdie qui a envie de voyager et de sauver son peuple.

Le demi-dieu est un personnage vraiment attachant et drôle. Il est rusé et à de beaux tatouages en mode gif animé.

Tout le design des personnages, des bateaux, des îles, même la mer, tout y est beau et resplendissant. Les couleurs sont somptueuses, on revoit effectivement ces images filmés pour de grands reportages.

La qualité graphique est sans contexte au rendez-vous. La qualité scénaristique n’est pas en reste. Il y a de nombreux personnages mis en valeur et une transmission de savoir efficace.

Le récit tient la route et la narration aussi. Musicalement, rien à jeter par dessus bord. Les chansons ont le ton juste et les paroles adaptées aux situations.

Tout le savoir-faire de Disney est bien utilisé pour en faire un très bon film.
Pour une fois, je pourrai dire qu’il ne semble pas y avoir de double discours larvés comme d’anciennes productions teintées par une époque ou le racisme était culturellement admis et non caché.

Aujourd’hui, l’art doit servir à ouvrir des portes, et construire des ponts entre les cultures.

Un récit comme Vaiana est vraiment dans ce model. Il a un discours universel qui pourrait être utilisé dans d’autres cultures.

Que l’action se passe au pacifique est très bien. Que l’héroïne soit une femme c’est encore mieux.

Vaiana est une licence que Disney devrait chouchouter pour redorer son blason qui est actuellement malmené avec tous ses films incriminés dans des affaires éthiques très controversées.

Vaiana est un film qui enchante de nombreux enfants et de nombreux parents. Le film est un vrai bol d’air dans les films d’animation où l’on chante constamment.

Comme à l’accoutumé, faites vous une idée en regardant Vaiana et le demi-dieu qui l’accompagne.

En espérant que Disney continuera de respecter les autres dans une suite intelligente et hautes en couleurs.