20 octobre 2020

World Of Spelldragon

Le Monde de Spelldragon

Ponyo s’adresse à votre âme d’enfant

Ghibli est un studio qui a permis à de nombreux réalisateurs de sortir des films qui racontent des histoires aussi bien pour les grands que pour les petits.

Ponyo est dans la catégorie histoire pour enfant, mais les grandes personnes seront toujours ravis de voir cette histoire.

Hayao Miyazaki est le principal maître d’oeuvre du studio Ghibli et il signe là encore une fois un film qui parle de magie et d’enfance.

Il est très dur de garder une âme d’enfant, il est encore plus dur de raconter des histoires pleines de magies et de fantaisies auprès des enfants.

Je suis un des fans de Miyazaki, le réalisateur. Son travail est vraiment magnifique, les comtes et légendes autour des animaux, de la nature et des souvenirs de notre enfance forment un ensemble magique.

Dans l’histoire de Ponyo, le réalisateur s’attarde sur un être mi-humain, mi-poisson né de l’amour d’un homme et d’une déesse.

Cette enfant est une grande soeur aimée par ses si nombreuses soeurs. Elle ce qui lui plait c’est le monde extérieur, le monde des hommes.

C’est ainsi qu’elle entreprend de partir de chez elle pour voir le monde extérieur. Par accident elle se fait pêcher par un enfant qui joue avec son seau.

La magie va prendre entre cette enfant poisson et ce garçon. Suite à un petit accroc, le jeune Sosuke se blesse au doigt. Ponyo lui léchant le doigt, elle est de facto lié à lui. Il guérit instantanément et elle commence à se transformer en jeune fille.

Là en découlera une petite aventure entre les deux comparses qui essaieront de braver la tempête, de retrouver Lisa et les vieilles personnes dans la maison de retraite en haut d’une grande colline.

Ponyo est un formidable film qui véhicule beaucoup d’émotions. Il faut se laisser bercer et ouvrir son coeur et son âme d’enfant pour que la symbiose fonctionne.

Le discours de Hayao Miyazaki est comme toujours accompagné par les magnifiques mélodies de Joe Hisaishi.

Vous passerez un bon moment en famille et vous remarquerez les petits messages de Hayao Miyazaki pour prendre conscience que nous avons besoin des ressources que nous prodigue la nature. Il faut savoir la protéger et prendre soin de ce qui nous entoure.

Je reparlerai du studio Ghibli qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Sachez que si vous allez au Japon, un passage dans son musée est vraiment conseillé. Je e trouve très bien fait. Vous pourrez voir des films inédits qui ne passeront nulle part ailleurs que dans ce musée… Parfois c’est regrettable tant la qualité scénaristique et graphique est époustouflante.

Ghibli va entrer dans le film d’animation préapré par ordinateur, fini les dessins manuels et les longues périodes de travail sur celluloïds.

Quand vous voyez la beauté des celluloïds dans le musée, on reste quoi, cela donne des ailes pour embrasser la carrière de dessinateur. C’est vraiment de toute beauté. Bien entendu vous pourrez y trouver une partie du travail sur Ponyo !