Meitantei Hōmuzu, Sherlock Holmes de Miyazaki

Vous connaissez peu ou pas cette série ?
Heureusement, Netflix la propose pour le plus grand bien des petits chérubins.

La série est vraiment bien orchestrée, elle est dirigé par Hayao Miyazaki avant qu’il ne trouve son indépendance au sein du studio Ghibli.

La série s’adresse également aux adultes fans de séries non violentes et où les énigmes tournent autour des machinations du professeur Moriarty.

Il est le personnage central de la série, l’ennemi de la police, Scotland Yard, et bien évidemment de Sherlock Holmes.

Le petit plus de la série est son ton détendu et le style graphique qui plonge des animaux de la famille des canidés dans un décor tout à fait humain.

Cette patte graphique permet bien des largesses et des mimiques intéressantes.

La série a été initiée par Hayao Miyazaki, durant six épisodes et puis c’est Kyosuke Mikuriya qui a repris le flambeau pour finir les vingts épisodes suivants.

Ce dernier est moins connu que son prédécesseur, mais il a participé à la direction de Ulysse 31, Naruto, Georgie ou encore Edgar de la cambriole.

Soyez donc rassuré, la série ne vieillie pas comme certaines qui sont trop encrée dans une époque trop révolue.

Le design, la recherche graphique, tous les instruments de la fin du XIXeme siècle et quelques délires d’ingénieur dans les véhicules motorisés vont vous plaire et font souvent mouche auprès des enfants.

L’ère industriel et la production de masse est évoquée, ainsi que l’écologie, la moralité, les différences des couches sociales d’un Royaume-Uni en quête de marchés internationaux au détriment de sa population… Tout y est sans vous rendre compte.

Pas de grosses critiques mais juste un doigt pointé sur une époque qui pourrait presque se superposer à la nôtre avec des problématiques sociétales très proche.

N’ayez pas peur les petits et les plus grands ne verront pas tout cela. Ils garderont en mémoire les courses poursuites grotesques de Scotland Yard, les enquêtes de Sherlock Holmes et son esprit de déduction, d’un compère nommé Dr Watson qui aide souvent l’indigent.

Les couleurs, la musique, la rythmique des épisodes et le lien que l’on tisse avec chaque personnage au fil des épisodes vous fera découvrir une série charmante et pleine d’inventivité.

Les enfants seront tous ravis par ce joli animé Italo-Japonais de 1984.

Casting :

Réalisateur :
Kyosuke Mikuriya
Hayao Miyazaki
Producteur :
Yutaka Fujioka
Luciano Scaffa
Scénariste :
Marco Pagot
Mayumi Shimazaki
Keishi Yamazak
Studio :
Rai
Tokyo Movie Shinsha