19 janvier 2021

World Of Spelldragon

Le Monde de Spelldragon

Mulan un film live qui me réchauffe le coeur !

C’est très dur de faire un bon film et là on en tient un !

Bravo à Disney sur ce coup là !
Comme je disais dans un autre article, Disney à du mal avec ses propres licences.

Le film de Mulan est beau à voir et l’histoire est fantastique. On revoit un peu la trame originale du dessin animé. Ensuite le film s’en écarte un peu en s’imprégnant un peu plus dans l’univers des films chinois.

Là on retrouve la façon de travailler des professionnels asiatiques. Je trouve cela bizarre venant de Disney et du cinéma américain qui a toujours eu du mal à intégrer la culture asiatique.

Je ne suis pas un expert du cinéma asiatique mais j’ai évolué dans cet univers cinématographique dès mon enfance. J’ai connu pleins de films passés inaperçus en France.

Heureusement à l’époque il existait des magasins qui importaient des films asiatiques traduits ou non pour voir des histoires complètements différentes de la culture française ou américaine.

L’ouverture d’esprit passant par là, j’ai été fasciné par ce côté esthétique de certains films et des chorégraphies de combats de certains autres.

La boucle se bouclant, ceux qui suivaient les traces d’un Hollywood émergeant ont réussi à assoir leurs propres histoires pour s’adapter à leurs fables, leurs cultures, leurs histoires personnelles.

C’est ce que je retrouve dans ce film, une sorte de boucle qui réconcilie le cinéma américain avec le cinéma asiatique. Je ne dirai pas que ce film est exclusivement codifié avec des règles chinoises. Il y a de ci et de là des références d’autres cultures dans la région.

En tous les cas sans nul doute vous aimerez les chorégraphies apportées dans les combats qui semblent plus réaliste dans cet univers un peu fantastique.

Les héros sont biens travaillés et les méchants aussi. J’aime voir ces Huns si forts et fiers. Cette sorcière chinoise rejetée et pourtant si intéressante et puissante.

Certains diront que c’est basique. L’héroïne s’absout de l’autorité familiale pour partir en guerre en remplaçant son père blessé.

Bien entendu, c’est un monde patriarcale, la femme est destinée à assouvir les besoins des hommes en se mariant et en procréant.
La guerre est une question d’honneur mal placé qu’affectionne les hommes désireux de faire valoir leur testostérone.

C’est en paradant en vainqueur que l’on peut conquérir son ascension social et l’élue de choix pour assoir sa position.

Mulan transgresse cet ordre établi en rejoignant les forces armées de son suzerain. L’empereur est menacé par les attaques des barbares.

Pour défendre l’honneur de son père diminué, elle s’enrôle en qualité de garçon et fait ses classes comme tout le monde.

Elle suivra en cela l’histoire originelle du dessin animé sans les interactions de certains personnages secondaires.

L’esprit et le ton du film est plus réaliste dans un monde fantastique où des combattants sont capables de belles prouesses techniques ou magiques.

Mais cela est saupoudré, il n’y a pas d’exagération. Juste des doses de puissances magiques pour montrer l’ampleur de la menace.

Le jeu des acteurs est véritablement excellent. Je suis ravi de voir ou revoir certains acteurs, que j’ai eu du mal à reconnaitre dès le début.

Je vous conseille donc fortement ce film pour les amoureux de Mulan et de beaux films d’art martiaux superbement chorégraphié.

Les couleurs, les prises de vues sont excellentes alors profitez en sur votre grand écran.

L’adaptation de cette légende est liée au poème médiéval (pendant le XIIIème siècle) appelée La Ballade de Mulan.

Le Staff :
Réalisatrice : Niki Caro
Scénaristes :
Rick Jaffa
Amanda Silver
Lauren Hynek
Elizabeth Martin
Musique :
Harry Gregson-Williams
Acteurs :
Yifei Liu
Donnie Yen
Tzi Ma
Jason Scott Lee
Yoson An
Ron Yuan
Gong Li
Jet Li