28 octobre 2020

World Of Spelldragon

Le Monde de Spelldragon

Bright un film fantastico-policier

Bright est un film peu orthodoxe.
Comme quelques films du genre, il vous racontera une partie de l’histoire de ce monde fantastique.
On s’attache directement à la relation d’un homme et d’un Orc, tous les deux policiers.

L’Orc est issu d’une espèce détestée, et pour la première fois l’un d’entre eux est devenu policier.
La Police est considérée comme une force maléfique pour les Orcs car ils ne font qu’oppresser leur population.

Le parallèle est vite fait entre les Ghettos d’aujourd’hui qui comprend les gangs des afro-américains et des Latinos.
Les policiers agissent sans impunité. Ils ont le droit de tabasser les pauvres orcs sans défense.

Bien entendu, ce monde est le reflet du nôtre. Il existe une caste d’être bien heureux.
Les Elfes vivent dans des cités magnifiques, ils profitent du plein emploi.
Ils sont érudits dans beaucoup de domaines et caches des secrets magiques un peu partout.

Le monde qu’on nous montre est pleins de ressentiments envers les espèces qui ne ressemblent pas aux humains et aux elfes.
Encore une fois c’est un peu la vision de notre société actuelle.
Je dirais même que cela ressemble plus à la société américaine.

En France nous connaissons le même effet du Ghetto sur une frange de la population. Mais rien n’est comparable au décalage du niveau social entre les individus d’une origine très mal considérée.

Pour revenir au scénario de Bright, je le trouve bien mais dérangeant.
Ce qui me turlupine c’est que je n’ai pas d’infos sur l’univers présenté. Évidemment, je veux voir plus de films ou une série sur le sujet pour approfondir mes connaissances sur cet univers.

Il semble bien inquiétant et intéressant.
Même s’il est facile de se dire qu’il y a trop de personnages féériques en un même lieu et que les scénaristes ne se sont pas foulés, je pencherai pour un univers pensé pour une trilogie.

Il y a beaucoup de choses abordées rapidement, par les dialogues ou les images.
La prophétie, l’avènement d’un Orc, la possibilité de défier toutes les espèces en devenant un magicien élu…

Je reste sur ma faim et mon appétit va en s’accroissant.
J’adhère au monde présenté.
Je conçois la coexistence d’êtres fabuleux avec les hommes.
N’oubliez pas que je suis un fan de l’univers ShadowRun. Qui conque y a joué sait donc que l’univers surréaliste est vraiment génial.

Le mélange, des êtres fantastiques de toutes les cultures, reste un défi important mais vraiment intéressant pour un scénariste qui veut se créer un univers de SF avec des êtres légendaires.

Je vous encourage à voir ce film.
Le maquillage, le décor et l’ambiance m’ont vraiment plu.
Je vous laisse voir avec cette bande annonce.

Réalisation : David Ayer
Scénario : Max Landis
Acteurs principaux :
Will Smith
Joel Edgerton
Noomi Rapace