Hommage à Johnny : Noir C’est Noir !

Comme vous le savez, l’idole des jeunes et des moins jeunes est mort cette semaine.
En hommage à sa longue carrière, je vous publierai quelques vidéos de ses clips ou concert jusqu’au début du mois de janvier.

Personnellement, j’aime pas mal de ses chansons, mais je ne suis pas un fan de Johnny Halliday.
Je reconnait le talent, les performances hors-normes.
Il ne représentait pas trop mon univers musical mais il a de très bons tubes que j’apprécie.

Pour ceux qui le connaissent pas, regardez ce qu’il a enregistré. S’il est le meilleur rocker de France ce n’est pas pour rien !
On peut vraiment dire qu’il est le roi du Rock’n Roll français.

The O’Jays – Back Stabbers

Voici un de leur tube planétaire des années 70.
Il y a les paroles US et françaises pour mieux comprendre la portée de la chanson.

US Version :
(What they do)
(They smile in your face)
All the time they want to take your place
The back stabbers (back stabbers)
(They smile in your face)
All the time they want to take your place
The back stabbers (back stabbers)

All you fellows who have someone
And you really care, yeah, yeah
Then it’s all of you fellows
Who better beware, yeah yeah
Somebody’s out to get your lady
A few of your buddies they sure look shady
Blades are long, clenched tight in their fist
Aimin’ straight at your back
And I don’t think they’ll miss

(What they do)
(They smile in your face)
All the time they want to take your place
The back stabbers (back stabbers)
I keep gettin’ all these visits
From my friends, yeah, what they doin to me
They come to my house
Again and again and again and again, yeah
So are they there to see my woman
I don’t even be home but they just keep on comin’
What can I do to get on the right track
I wish they’d take some of these knives off my back

(What they do)
(They smile in your face)
All the time they want to take your place
The back stabbers
(Back stabbers)
Low down, dirty

(What they do)
(They smile in your face)
Smiling faces
Smiling faces sometimes tell lies (back stabbers)
(They smile in your face)
I don’t need low down
Dirty bastards (back stabbers)

——- FR Version ——–

(Ce qu’ils font)
(Ils sourient devant vous)
Tout le temps ils veulent prendre votre place
Les traîtres (Les traîtres)
(Ils sourient devant vous)
Tout le temps ils veulent prendre votre place
Les traîtres (Les traîtres)

Vous tous qui avez quelqu’un
Vous vous souciez vraiment d’eux, ouais, ouais
Alors C’est tout ce qui compte
Qui prend mieux garde, ouais ouais
Quelqu’un est dehors pour obtenir votre dame
Certains de vos copains ont une apparence louche
Les lames sont longues, fermement tenues dans leur poing
Pointées droit dans votre dos
Et je ne pense pas qu’ils vous manqueront

(Ce qu’ils font)
(Ils sourient devant vous)
Tout le temps ils veulent prendre votre place
Les traîtres (Les traîtres)
Je m’attends à toutes ces visites
De mes amis, ouais, ce qu’ils me font
Ils viennent chez moi
À maintes reprises et à maintes reprises,
Ainsi sont ils, ils sont là pour voir ma femme
Je ne suis même pas à la maison mais ils continuent de venir
Qu’est-ce que je peux faire pour arriver sur la bonne voie
Je souhaite qu’ils retirent certains de ces couteaux de mon dos

(Ce qu’ils font)
(Ils sourient devant vous)
Tout le temps ils veulent prendre votre place
Les traîtres (Les traîtres)
Sales Types

(Ce qu’ils font)
(Ils sourient devant vous)
Visages qui rient
Les visages qui rient sont parfois des mensonges (traîtres)
(Ils sourient devant vous)
Je n’ai pas besoin de ces saletés
Sales bâtards (traîtres)

Souvenir d’animes au travers de quelques génériques

Les Animes japonais ont bercé l’enfance de pas mal d’entre nous.

Je suis content d’être tombé nez à nez avec cette compilation de génériques de séries animées.

Les dessins, les styles musicaux et même la façon de présenter l’opening changent avec le temps. On ressent vraiment les époques selons les musiques, les styles graphiques, etc…

Une chose semble sans appel, les japonais ont toujours été de bons créatifs dans ce domaine. Ils ont souvent livrés des oeuvres intemporelles et superbement dessinées.

Je vous laisse juger cette petite compilation qui ne représente pas tous les animés de l’époque mais ils sont bien des succès internationaux.

Mon Voisin Totoro est l’un des plus beau cadeau à faire

En ces temps de cadeaux, de fêtes et autres moments cruciaux pour offrir un petit quelque chose, j’ai votre solution : Mon Voisin Totoro !

Ce film est une oeuvre du studio Ghibli. Studio bien connu et reconnu dans le monde comme l’un des meilleurs raconteurs d’histoires pour les enfants et les adultes.

Ce studio a été tiré par le haut par les oeuvres de Hayao Miyazaki. Ce réalisateur aime conter les histoires d’enfants qui se confrontent à la magie de ce monde. Dans toutes ses oeuvres il est question de la Nature et de ses divinités, de ses êtres fantastiques qui essaient de préserver leur bout de territoire face à l’Homme qui gloutonne son environnement.

L’Homme est souvent le principal instigateur fera débuter notre récit.
Pour ce film sorti en 1988, l’impact a été très grande. Ce film d’animation a réveillé quelques enfants qui dormaient en nous. Il n’y a pas de violence, il n’y a pas de sujet facheux. Le film parle aux enfants de tout âge.

Il y a l’intrigue principale qui consiste à faire venir une famille citadine à la campagne. Elle s’y installe pour y vivre, mais la mère des deux enfants de cette aventure est tombée malade et se retrouve coincée à l’hôpital pendant de longues semaines.

Pendant sa convalescence à l’hôpital, le père des enfants emménage comme il peut aidé un temps soit peu par ses deux filles.

Pendant un brin de ménage de cette vieille maison, les filles aperçoivent des êtres étranges. Après quelques courses poursuites avec des boules de suies, un jour elles tombent nez à nez avec un autre être fantastique qui essaie de s’enfuir dans les bois. C’est la révélation, un grand seigneur de la forêt vit pas loin de chez eux et il se nomme Totoro. Cet être ne peut être vu que par des enfants ou des personnes s’approchant le plus possible de l’innocence infantile. Le fameux coeur pure et pleins de rêves.

Après quelques rencontres on voit la bonté de la nature au travers de cet être étrange et amicale. Les filles s’attachent à lui et aux autres personnages étranges comme le chat-bus qui nous fait tous rêver.

Ce film est un conte. Une de ces histoires anciennes qui permettaient aux enfants de dormir avec pleins de rêves dans la tête. Une histoie qui ouvre l’esprit et l’imaginaire.
Totoro est un personnage fascinant, ses acolytes tout autant.

Si vous l’offrez à l’un de vos proches ou à vos enfants, je pense que cela pourrait leur plaire.
Totoro est une pierre angulaire du studio Ghibli. Sans lui pas de générique avec le logo si connu.
Il apparrait même dans un film de Disney : Toy Story 3.

Ce n’est pas pour rien que le studio Ghibli ouvre un nouveau parc naturel avec la maison de cette heureuse famille, avec des statues des être qui nous fascinent. Le Chat-Bus aura bientôt sa version pour adultes. Avant il fallait avoir moins de  ans pour y entrer… Même à  90 ans on a le droit de monter et de rêver !

Regardez ce film et vous verrez que je ne vous ment pas. L’histoire est intemporelle, elle parle aux amoureux de la Nature et de rêves. L’imaginaire est une chose que l’on doit préserver au file des années. Ce film en est un bon moyen.

Staff :
Réalisateur : Hayao Miyazaki
Producteur : Toru Hara
Scénariste : Hayao Miyazaki
Studio d’animation : Studio Ghibli

Supergirl une première saison intéressante

Je ne parle pas souvent des séries en détaillant chacune des saisons, mais là je parlerai que de la saison 1 de Supergirl.

La série est un peu contestée, elle est mal perçu, pourtant je la trouve beaucoup mieux que Smallville. Série qui dura plus de 10 saisons sans jamais voir le jeune Clark devenir Superman et se battre contre les puissants super-vilains de son répertoire.

Supergirl, arrive avec une fraicheur que je ne pensais pas voir. Les acteurs ont tous un rôle intéressant et qui donne un bon ton à la série.

J’aime la relation de Kara et de sa patronne. Elle n’est pas reporter mais gravite dans le même monde que son petit cousin Clark.

La série nous montre les origines de Kara. On voit le monde de Krypton, on voit également des aspects plus terre à terre de notre héroïne. Elle se prend la tête sur des sujets que tous les ados ont connu, sans le problème de gestion des pouvoirs.

Elle reste accessible tout en restant une super-héroïne  crédible.
Le cross-over avec Flash le prouve bien. Elle est pleine d’humanité pour une Kryptonienne.

J’espère juste une chose. Les combats sont parfois pas trop crédible. Les mises en scènes laissent à désirer. S’il y a un combat entre deux Kryptoniens, la force d’impact des coups est forcément spectaculaire. On doit même voir des ondes se propager alentour et faire voler le public alentour. Idem pour le matériel, les voitures, etc… Un coup de poing violent peut endommager un immeuble et le rendre insalubre. Il faut prendre ses paramètres en compte et montrer que le public n’est pas courageux face à ce type de combat. Il court et essaie d’échapper à la mort certaine.

Je suis un vieux fan de comics, et ce dernier aspect de la série ne me rebute pas. Je pense que tout est une question de temps, les personnes en charge de la série auront plus de crédits pour mieux fignoler les épisodes.

En tous les cas je suis content que la série existe car il y a très peu de superhéroïne que l’on met en avant.
Supergirl garde une mauvaise image sur grand ou petit écran à cause du film éponyme qui fut une catastrophe scénaristique.
C’est le problème quand on ne veut pas respecter une ligne éditoriale qui se cale aux comics et aux désires des fans.

Les fans sont donc la source même de la création. Ils permettent aux auteurs de construire de nouvelles histoires qui évoluent avec les nouvelles générations. Pas de parodie ou de plagiat, juste des rappels par des clins d’oeils aux fans avec des noms de personnages exploités différemment.

L’univers Geek à gagner et reste la référence dans bien des domaines. J’aimerai voir plus de super héros et héroïne de la trempe de Supergirl. La femme la plus forte de l’univers DC…. Si si je vous l’assure. Elle est plus puissante que Superman et Wonder Woman.

Elle est plus intelligente et ne le montre pas 😉

Pourvu que d’autres femmes viendront régulièrement lui prêter main forte et que la série montera en puissance sans pour autant perdre ce côté personnel. Le développement de l’âme de Kara est une partie aussi intéressante que ses combats contre les super méchants.

David Bowie – Heroes

L’incontournable David Bowie nous introduit dans l’univers du super héros pour un jour.
Ces êtres fantastiques peuvent nous faire rêver, chanter, écrire de nombreux sujets… Mais on ne pourra pas devenir l’une de ces créatures.

Ces demi-dieux sont comme des chimères mais avec une vrai force… ils nous inspirent.

Le Monde de Spelldragon