Jûshinki Pandora, l’espoir est encore permis

Jûshinki Pandora est une série animée de Shoji Kawamori pour Netflix.

J’en profite pour dire que je ferais quelques pages sur certains réalisateurs ou character designer comme lui.

Il a apporté de grandes choses dans différentes grandes séries animées.
Autant vous dire qu’on a un réalisateur qui fait partie du top 5 au Japon.

L’animé ne peut qu’en tirer de gros bénéfices.
Pour sûr on voit des designs fabuleux.

Tout s’imbrique toujours bien entre décor, histoire, mecha et ambiance musicale.

On sent la série bichonnée par son staff pour en sortir un futur bijou.
Je vous raconterai pas l’histoire en son entier mais le script de départ est simple.

L’humanité a été confronté à une catastrophe industrielle suite à un dérèglement d’un réacteur quantique, encore en développement.
Les ondes énergétiques émises ont transformées radicalement l’environnement de la Terre.
Des animaux se sont vus mutés rapidement en de gigantesques monstres.

Ils sont tous attirés par l’énergie du réacteur encore actif.
Celui-ci est le coeur névralgique ‘une grande citée qui tire son énergie du réacteur quantique.

Tout son armement est développé autour de cette technologie pour repousser les vagues d’attaques des nouveaux monstres géants.
D’après les infos relevés dans cette série, les humains ont été presque décimé, mais des places fortes existent pour le héberger le temps de renverser la vapeur et de trouver un moyen de faire gagner les humains sur les nouvelles menaces.

Comme je le disais plus tôt, la série a tout pour développer une belle histoire, une belle intrigue.

Les personnages ne sont pas du tout lisse. Tout le monde est présent avec ses problèmes et ses désillusions.
L’humanité est poussé de plus en plus au bord du gouffre. Le héros de l’histoire est aussi le plus grand ennemi de l’humanité.

Léon Lau est perçu comme celui qui est responsable de la catastrophe quantique et de l’extermination d’une partie de l’humanité.

Au début de l’histoire on le voit avec sa soeur, reclus mais toujours pencher sur ses recherches pour aider l’humanité à dompter et comprendre les lois de la quantique pour l’appliquer à de nouvelles armes.
Cet animé est axé sur l’action, il y a toujours un combat à livrer.

Il y a aussi la partie scientifique qui rentre en compte mais reste très accessible.

Le surf sur la théorie des autres mondes et autres développements génétiques sont des thèmes abordés dans la série animée.

Il y a la partie philosophique du développement humain et de la communication avec autrui.
Le héros est un autiste qui n’arrive pas à se socialiser, petit à petit sa soeur le conduit vers la voie sociale qui permettra à son développement personnel.

En celà, ses recherches scientifiques se verront changées. Il verra de nouvelles voies d’exploration.