Un requin primitif capturé au Japon

Un rare spécimen de requin lutin capturé vivant dans la baie de Tokyo

TOKYO (AFP) – Un rare spécimen de requin lutin, très mal connu par les scientifiques, a été capturé vivant dans la baie de Tokyo mais est mort trois jours plus tard.Le 25 janvier dernier, l’équipe du “Tokyo Sea Life Park” se trouvait à bord d’une embarcation en compagnie de pêcheurs lorsqu’ils ont découvert ce requin, pris dans les filets, à quelque 150 à 200 mètres de profondeur. “Nous avons pu le transporter vivant dans un aquarium et le montrer au public”, a déclaré un responsable du parc.

Mais le squale, qui possède un museau allongé en forme de lame, est décédé le 27 janvier au matin.

“Des requins lutins sont capturés de temps en temps mais sont rarement vus vivants. Nous avons pu enregistrer des données sur sa façon de nager. Après sa mort, nous avons disséqué le spécimen afin d’approfondir notre connaissance” de l’espèce, a ajouté le responsable.

Le spécimen capturé mesurait environ 1,3 mètre de long.

Il évolue dans des grandes profondeurs dans l’Atlantique, l’océan Indien et le Pacifique.

Fin janvier, l’équipe d’un autre parc aquatique près de Tokyo avait pu filmer un autre très rare spécimen de requin lézard, une espèce fossile qui n’a pas changé depuis des millions d’années.