Archives de catégorie : Serie TV

Souvenir : Zillion

Étant un peu nostalgique de certaines chansons, d’animés ou autres séries et films… Je vais vous faire quelques publications de ce qui m’a plu ou/et qui me parlait encore aujourd’hui.

On va commencer par : 赤い光弾ジリオン – Akai Kōdan Zillion – Red Photon Zillion: Burning Night Ending

Série TV de Tatsunoko Production sortie en 1987 avec 31 épisodes réalisés.

La chanson de début est chantée par Risa Yuki, le titre : Pure Stone
Elle a chanté d’autres génériques sympa à écouter pour cette série.

Notez que Zillion est connu pour être un jeu vidéo de Sega sur la Master System…

vous retrouverez à quoi ressemblait ce jeu dans la vidéo qui suit. Vous reconnaitrez aussi les titres que chantent Risa Yuki.

 

Souvenir : Samurai Troopers

Une bonne vieille série qui servait surtout à concurrencer Saint Seiya !
Personnellement, je la trouvait en-deça des chevaliers du zodiaque.
Mais elle avait une histoire plus ou moins intéressante avec les légendes japonaises habituelles.
Elle concurrence en cela Saint Seiya qui est plus un mélange savant de la culture grecque, scandinave et japonaise. Une troisième série était en concurrence aussi mais surfait plus sur une vague hindouiste. Je vous en reparlerais plus tard dans d’autres publications.

Les samourais de l’Éternel sont créés par le studio Sunrise avec 39 épisodes en 1988 et quelques dizaine d’OAV et un manga.
Le générique de début : Stardust Eyes chanté par Mariko Uranishi.

Mardock Scramble trilogie


Le romancier Tow Ubukata fait des émules en permettant la réalisation d’une trilogie en film d’animation sur un univers glauque et violent.

Il raconte l’histoire d’une prostituée qui survit à une violente attaque dans un monde futuriste où les avancées technologiques permettent d’offrir la cybernétisation.

Elle survit grâce à cette technologie pour se rendre justice et arrêter celui qui l’a tué et en profiter pour démanteler son gang.

Ce dernier est au courant qu’elle a survécu et pense qu’à une seule chose, l’empêcher coûte que coûte à témoigner sur son meurtre raté.

L’histoire se déroule dans un univers Cyberpunk à la Ghost in the Shell où l’héroïne est déboussolée et aidée par une souris en guise d’intelligence artificielle pour la guider au travers de son nouvel hôte mécanique. Comme vous le remarquerez, ce n’est pas un univers pour les jeunes enfants car il est très violent. Il s’adresse donc à un public plus mature.

Regardez le premier trailer du premier film nommé Mardock Scramble: The First Compression

Le second film : Mardock Scramble: The Second Combustion

Le troisième : Mardock Scramble: The Third Exhaust

Arrow : Le héros vert revient dans sa propre série

Juste pour information… Après Smallville, CW ne savait pas quoi faire pour combler la case horaire qu’occupait la précédente série pendant une décennie.

Du coup, CW choisit de faire réapparaitre le second héros des dernières saisons de Smallville : Green Arrow.

Il est plus facile de manier ce genre de héros car il n’a pas de pouvoirs et il était déjà crédible dans la précédente série. Du coup cela tombe bien car il faudra pas un gros budget pour faire évoluer ce personnage. Très peu d’effets spéciaux auront cours même avec l’assistance de Canarie Noire qui préfère souvent utiliser les art martiaux que son puissant cri.

On verra ce que donnera cette nouvelle série qui n’est pas encore validé par le studio qui attend de visionner le pilote.

Hommage à Goldorak

Les italiens l’appellent Goldrake, chez nous c’est Goldorak et au Japon UFO Robo Grendaiza.

C’est un personnage en soit qui a séduit une génération de marmots des années 70/80 et qui encore aujourd’hui attire quelques jeunes personnes.

En tous les cas, de vieux fans font un petit clin d’œil tout au long de son clip… a quand le film live 🙂 dommage que le groupe GT est parti/dissous au quatre coin de la planète Hollywood car ils avaient vraiment fait un beau début de film 😉
oui oui je vous met les deux vidéos !!

Goldorak

PS : Les liens sont revus puisque les vidéos de 2007 ont évolués.
De nombreux fans italiens ont réussi à faire de belles vidéos 3D pour des longs/court métrages (Fan Film).

Une fusion de deux studios :

Goldorak

A vendre au Japon: un chaton Hello Kitty en platine pour 126.000 euros

A vendre au Japon: un chaton Hello Kitty en platine pour 126.000 euros

TOKYO (AFP) – L’entreprise japonaise Sanrio, créatrice du chaton Hello Kitty, a annoncé qu’elle allait mettre en vente une reproduction en platine du personnage pour la bagatelle de 18,9 millions de yens (126.000 euros).

La figurine de 590 grammes, incrustée de diamants, de rubis, de saphirs roses, d’améthyste et de topaze, sera le Hello Kitty le plus cher jamais mis en vente. Un seul exemplaire sera mis en vente, après avoir été exposé dans le grand magasin tokyoïte Mitsukoshi.

Créé en 1974, le perso nnage de Hello Kitty est décliné en quelque 50.000 produits –du grille-pain au téléphone portable en passant par la maroquinerie, le linge de toilette ou les vêtements– vendus dans une soixantaine de pays.

Hello Kitty suscite au Japon une véritable passion. En juillet 2005, il n’avait pas fallu plus de deux minutes à un grand magasin de Tokyo pour vendre à un anonyme mais richissime client japonais un pendentif représentant la tête du chaton orné de diamants, rubis et saphir, pour la coquette somme de 5,77 millions de yens (près de 42.000 euros).