Archives de catégorie : Serie TV

Souvenir d’animes au travers de quelques génériques

Les Animes japonais ont bercé l’enfance de pas mal d’entre nous.

Je suis content d’être tombé nez à nez avec cette compilation de génériques de séries animées.

Les dessins, les styles musicaux et même la façon de présenter l’opening changent avec le temps. On ressent vraiment les époques selons les musiques, les styles graphiques, etc…

Une chose semble sans appel, les japonais ont toujours été de bons créatifs dans ce domaine. Ils ont souvent livrés des oeuvres intemporelles et superbement dessinées.

Je vous laisse juger cette petite compilation qui ne représente pas tous les animés de l’époque mais ils sont bien des succès internationaux.

Supergirl une première saison intéressante

Je ne parle pas souvent des séries en détaillant chacune des saisons, mais là je parlerai que de la saison 1 de Supergirl.

La série est un peu contestée, elle est mal perçu, pourtant je la trouve beaucoup mieux que Smallville. Série qui dura plus de 10 saisons sans jamais voir le jeune Clark devenir Superman et se battre contre les puissants super-vilains de son répertoire.

Supergirl, arrive avec une fraicheur que je ne pensais pas voir. Les acteurs ont tous un rôle intéressant et qui donne un bon ton à la série.

J’aime la relation de Kara et de sa patronne. Elle n’est pas reporter mais gravite dans le même monde que son petit cousin Clark.

La série nous montre les origines de Kara. On voit le monde de Krypton, on voit également des aspects plus terre à terre de notre héroïne. Elle se prend la tête sur des sujets que tous les ados ont connu, sans le problème de gestion des pouvoirs.

Elle reste accessible tout en restant une super-héroïne  crédible.
Le cross-over avec Flash le prouve bien. Elle est pleine d’humanité pour une Kryptonienne.

J’espère juste une chose. Les combats sont parfois pas trop crédible. Les mises en scènes laissent à désirer. S’il y a un combat entre deux Kryptoniens, la force d’impact des coups est forcément spectaculaire. On doit même voir des ondes se propager alentour et faire voler le public alentour. Idem pour le matériel, les voitures, etc… Un coup de poing violent peut endommager un immeuble et le rendre insalubre. Il faut prendre ses paramètres en compte et montrer que le public n’est pas courageux face à ce type de combat. Il court et essaie d’échapper à la mort certaine.

Je suis un vieux fan de comics, et ce dernier aspect de la série ne me rebute pas. Je pense que tout est une question de temps, les personnes en charge de la série auront plus de crédits pour mieux fignoler les épisodes.

En tous les cas je suis content que la série existe car il y a très peu de superhéroïne que l’on met en avant.
Supergirl garde une mauvaise image sur grand ou petit écran à cause du film éponyme qui fut une catastrophe scénaristique.
C’est le problème quand on ne veut pas respecter une ligne éditoriale qui se cale aux comics et aux désires des fans.

Les fans sont donc la source même de la création. Ils permettent aux auteurs de construire de nouvelles histoires qui évoluent avec les nouvelles générations. Pas de parodie ou de plagiat, juste des rappels par des clins d’oeils aux fans avec des noms de personnages exploités différemment.

L’univers Geek à gagner et reste la référence dans bien des domaines. J’aimerai voir plus de super héros et héroïne de la trempe de Supergirl. La femme la plus forte de l’univers DC…. Si si je vous l’assure. Elle est plus puissante que Superman et Wonder Woman.

Elle est plus intelligente et ne le montre pas 😉

Pourvu que d’autres femmes viendront régulièrement lui prêter main forte et que la série montera en puissance sans pour autant perdre ce côté personnel. Le développement de l’âme de Kara est une partie aussi intéressante que ses combats contre les super méchants.

Black Panther le film de Marvel

Black Panther est un nom à double sens aux USA.
Il y a eu un groupe qui a porté ce nom là pour se révolter contre le manque de droit des noirs américains.
Cet écho résonne encore dans les faits divers.

Pour répondre à un vaste marché, les éditeurs de Marvel ont voulu parler à la communauté noire pour qu’elle s’identifie aussi à des super héros noirs.
L’un d’entre eux, c’est Black Panther.

Ce héros est plus qu’un symbole américain. Il est un prince, un roi africain dans une contrée fantastique.
Le Wakanda est le merveilleux royaume caché. Il accueille les hommes les plus avancés de la planète dans le domaine des sciences et de la magie.


Ils ne sont pas les meilleurs en génétique, comme les inhumains, mais ils peuvent comprendre et adapter rapidement les avancées technologiques de ce monde ou d’un monde extra-terrestre.

Depuis des millénaires, ce peuple s’est caché avec d’autres royaumes mystérieux pour défendre leur culture ancestral contre tout étranger.


Ils ont voulu se protéger de la folie des hommes et de leurs civilisations barbares.
En voulant s’écarter, ils n’ont pas communiquer sur les technologies, la philosophie ou la science. A tort ou à raison ils préféraient l’autarcie à la transmission du savoir.

Dès lors que les super-héros commencèrent à pulluler sur notre planète, La Panthère noire est sortie de sa tanière.
Le monde s’est ouvert à lui et l’a accueilli. Au sein des Avengers, il deviendra un être connu du grand public.

Le roi du Wakanda, le représentant vivant du dieu Panthère, le super héros africain qui aidera la veuve et l’orphelin et sauvera la Terre de plusieurs grandes menaces deviendra un illuminati. Le sort de la planète sera toujours discuté avec les diplomates les plus puissants.

Les wakandais sont la version idéalisée des africains unis dans une culture soudée autour d’un dieu totem : la panthère noire.
Il en existe d’autres comme le gorille blanc.
Par contre le Wakanda reste le must du royaume africain, même parmis les autres royaumes cachés.

La science et la magie ont toujours été leurs forces. Ils bénéficient également d’un métal précieux et recherchés par tous : L’adamantium.
Cette pierre a permis de forger le bouclier de Captain America, de recouvrir le squelette de Wolverine… Il a bien des applications.

Il rend le métal quasiment invulnérable. Même les armes extra-terrestres les plus avancées ont du mal à le fissurer.
Le marteau de Thor, Mjolnir, ne casse jamais le bouclier de Captain America mais rebondi dessus.
Sa capacité à absorber la force des impacts permet également de ne pas vibrer et s’abimer.

Nous verrons peut-être des clins d’oeil, des explications sur les implications de la nation Wakandaise dans notre vaste monde.
Le film est sûrement en lien avec la phase suivante des Avengers qui affronteront Thanos dans une lutte galactique très éprouvante.

J’espère que nous verrons justement le côté mystique de Black Panther et ce côté très avancé dans la science. Sa Nation est la seule à maîtriser pleinement les deux sujets. Un autre personnage connu, Fatalis ou Dr Von Doom est aussi capable de lier technologie et magie. Les armes et les amures en sont donc redoutables.
Les combattants wakandais sont aussi féru d’arts martiaux. Ils ne vaut mieux pas se frotter à eux. C’est une nation avancée et guerrière. Nombre d’entre eux sont des combattants émérite.

Je suis vraiment intéressé de voir comment sera géré ce personnage qui peut être complexe et très intéressant à développer.

Inhumans sur nos petits écrans

Les Inhumains (Inhumans) représentent les premiers mutants de l’humanité. Bien avant la prise de conscience des homo-sapiens ils étaient là !
Ils furent créer par une race extra-terrestre très puissante, les Kree.

Ne sachant pas encore le speech de cette nouvelle série concernant les origines de leur race et de leur royaume, je dirais juste que ce peuple de mutant vie éternellement dans un royaume ou tout le monde à un pouvoir particulier.

Ce pouvoir est toujours issus de manipulations génétiques. La mutation est provoquée par une sorte de nuée.
Cette mutation n’est pas complètement contrôlée car certains ont des aspects monstrueux. D’autres gardent la forme humaine avec de grands pouvoirs destructeurs.

Certains scientifiques de la culture Inhumaines se sont penchées sur la question de la condition monstrueuse de leur peuple.

Du coup un remède existe après quelques études pour redonner la forme humaine et conserver ses pouvoirs. Mais c’est un processus long et adapté à chaque inhumain.

Normalement, le roi est le plus fort d’entre eux. S’il murmure il est capable de détruire notre système solaire, s’il hurle de toutes ses forces, l’univers entier sera ébranlé… Ne l’énervé pas trop !

Cette série est donc à suivre, pour voir l’évolution possible. J’espère que les moyens financiers seront au rendez-vous pour les effets spéciaux et la réalisation.


Le scénario devra comporter un fil rouge intéressant et bien exploité car l’univers qui entoure les inhumains est vraiment intéressant.

Le grand public ne les connait pas, il est donc aisé de réécrire certains aspects de leurs guerres intestines, de leurs origines, de leurs envies et de leurs alliances.

J’aimerai vraiment que la série nous transporte dans un monde étrange et vaste.

Pourvu que nous puissions voir la relation entre les mutants et les inhumains, avec les extra-terrestres et autres divinités majeures de l’univers de Marvel.

Est-ce que cette série sera dans le même univers que d’autres séries existantes ?

Ce serait vraiment intéressant. Imaginez un cross-over avec des séries produites par d’autres chaînes ou plateformes de vidéos !!! Viva le monde de Marvel que j’affectionne plus que celui de DC Comics.

 

 

Wonder Woman, la déesse protectrice de l’humanité

Wonder Woman a des origines bien taillées dans le film.

On sait qu’elle est née d’une sculture d’argile et qu’un dieu l’a amené à la vie.

Elle est issue du panthéon grec, elle serait la fille de Zeus. Selon d’autres versions, elle est la fille d’Arès ou bien même d’un collège des dieux grecs.

Elle appartient au clan familial des Amazones. Elles sont connues pour être des femmes émancipées. Elles sont de redoutables combattantes et pour arriver à les maîtriser les dieux ont envoyé Hercules.

Une fois condamnée à rester cloitrer sur leur île, Themyscira, Elles ont garder le goût pour l’accomplissement de soit par l’art guerrier.

Elles ont augmentées leurs capacités martiales, leur endurance, leur intelligence, leur maîtrise des armes et des arts militaires.

Elles sont dirigées par Hippolyte, la reine des Amazones. Elle est la mère de Diana, alias Wonder Woman.

Elle se révèlera être la plus forte, la meilleur des Amazones. Elle réussira à gagner les armes qui la fera connaître dans notre monde.

Le lasso de la vérité, ou magique, est une arme indestructible, extensible à l’infini et d’obliger qui conque en est prisonnier de faire ce que le détenteur souhaite. Souvent c’est pour connaître la vérité. Mais le cerveau de la victime est complètement annihilé. Rien ne peut donc résister aux ordres données par le propriétaire du lasso.

Les bracelets de la soumission sont de remarquables armes, capables d’arrêter sans égratignures les balles de n’importe quel calibre.

Pendant un temps on la voyait souvent utiliser sont sert tête comme d’un boomrang. Aujourd’hui, elle l’utilise beau coup moins car les dieux ont su gâter leur belle princesse.
Des pouvoirs et des armes, elle en a beaucoup. Tout cela donner par la grâce des dieux.

Souvent les cadeaux des dieux ne sont pas gratuits, il faudrait demander quel dessein se cache derrière tout cela.
Dans le film on parle de la survie du panthéon qui se fait décimer. Y aurait-il encore d’autres secrets derrière ce geste ?

Dans le film on voit un bouclier indestructible et une épée capable de transpercer un dieu olympien.

Elle  possède également un avion invisible, qui selon certains dire, qui pourrait être Pégase transformé pour servir les Amazones.

Sa grande résistance la rend aussi solide et puissante que Superman. Bien des personnes signalent que dans des comics elle a prouvé être même supérieur à Kal-El.

Du coup, les balles, les explosions, les conditions extrêmes comme la lave, le froid intense, etc… Rien ne semble l’atteindre.

Elle peut voler jusqu’à Mach5 sans assistance, voir un peu plus. Elle est aussi rapide dans ses mouvements. Elle ne sera jamais l’équivalente de Flash, mais elle peut voir des objets rapides se déplacer et elle peut les arrêter ou les esquiver.

Les dieux lui ont conféré sa redoutable résistance aux poisons, produits toxiques et une régénération rapide.

Elle utilise peu son empathie, sa téléportation et sa méthode de communication inter-dimensionnelle avec les dieux.

Comme vous le constatez elle est pourvu de pouvoirs comme un puissante déesse.

Tout ce qui a été donné à Diana doit servir à protéger l’humanité et à arrêter tout type de Mal dans ce monde.

Par sa position de déesse incarnée, elle devra donc inspirée les hommes et les femmes de ce monde pour promouvoir la bonté, la sagesse.

Avec le temps, Diana évoluera et deviendra encore plus forte. Pour le moment, elle a inspirée nombre de femmes pour s’émanciper. Elle est le fer de lance du combat sur l’équité. Même au travers son évolution dans les comics, les hommes ont toujours voulu la rabaisser en simple secrétaire potiche.

Seul son créateur originel, William Moulton Marston, a toujours milité pour que Wonder Woman soit une femme forte sur tous les plans. Il a voulu la crééer pour aider les femmes à prendre confiance en elle et à dépasser leur simple condition.


C’est une déesse qui ouvre la voie à l’émancipation et à l’amour d’autrui.
Elle est toujours désintéressée. Elle n’a qu’un seul but. Nous aider à nous améliorer, nous aider à prendre en charge ce qui nous incombe. Nous devons donc prendre nos responsabilités sérieusement.
Dans le film éponyme, c’est ce qui se passe auprès de l’homme qu’elle a découvert sur son île. Steve Trevor est un espion qui prend les choses en main pour aider son pays à gagner la guerre.


Les amis qu’il prend à ses côtés se sentent également capable d’aider l’humanité à arrêter cette guerre. A côté de Wonder Woman et ses prouesses hors du commun, tout le monde se sent pousser des ailes.
Le film distille ce message sans vraiment s’en cacher.

Hormis ce message répétitif, le film est de bonne composition. Ce n’est pas le meilleur que j’ai vu. Il a une certaine dynamique. Le timing entre explication des origines, l’arrivée dans le monde des Hommes, les combats, tout est bien proportionné. Il y a cependant un MAIS !
Oui, Les scènes d’actions utilisent des effets visuels trop visibles.

Les chorégraphies me font penser que c’est du n’importe quoi ! On voit des femmes faire des acrobaties pour rien. On les voit pas utiliser leur art avec cette optimisation maximale. Je ne reconnait pas ce côté perfectionniste des Amazones.

Pour moi elles sont l’égal du Samouraï qui dégaine son épée, tue, nettoie et range son épée en dépensant le moins d’énergie possible.

Ce que j’en ai vu est le contraire ! Je saute dans tous les sens, je fais des acrobaties ridicules pour montrer qu’on est fort… S’est de l’esbroufe !
Je n’ai pas du tout été emballé par les chorégraphies. Il est loin le temps de l’action au ralenti de Matrix, il est loin le temps de se ralenti qui formait un véritable tableau dans les 300. Oui, c’était déjà une autre époque ou la scénographie graphique était léchée.

Le film a les moyens, on le voit visuellement, mais c’est très mal fait. On voit encore trop la partie image de synthèse et décoration fabriquée.

Le niveau visuel est quelque chose qui me parle en tant que fan de BD. Je suis un peu attentif à cela. Le scénario aussi est une base qui se doit d’être solide. Mais étant trop bon publique, vous verrez que j’aime des scénarii loufoques ou même peu travaillés.

Mais là on parle de l’idole des Femmes ! Wonder Woman !!! Elle est vraiment une femme à part, un super héros à part. Elle est la meilleur humaine d’entre nous. Elle se laisse guider par la sagesse d’Athéna et son sens de la justice.


Elle se doit d’être bichonnée pour devenir l’héroïne incontournable du grand écran. Une femme forte et intelligente. Une femme loyale avec ses amis et implacable avec ses ennemis. Une femme qui comprend nos sentiments, nos sensations, nos aspirations grâce à son empathie donné par les dieux. Elle sera toujours notre hérault !

J’espère donc que son deuxième film solo sera beaucoup mieux réalisé. J’espère qu’on entrera aussi un peu plus dans son Moi, sonder ce que pense un être aussi parfait peut être dérangeant. Peut-être que Diana se sent comme Superman dans la série Smallville… Piégé dans son alter Ego, impossible de comprendre la réalité de ce monde et le sien car tout lui est caché. Vivre auprès des humains avec des pouvoirs incommensurables peu déranger si on veut rester anonyme.

Par contre vivre à 100% son côté super héros n’a pas que des avantages. On perd la proximité qu’on pourrait avoir avec les gens normaux. Se rendre dans sa tour d’ivoire et imaginer le monde tel qu’on voudrait le voir pourrait conduire à un putsch mondial, vu que personne ne peu l’arrêter… Dur dur d’être une déesse parmis les hommes. Comment diriger des cerveaux si peu évoluer pour les guider vers la paix et la sagesse ???

Staff :
Réalisatrice : Patty Jenkins
Acteurs :
Gal Gadot
Chris Pine
Connie Nielsen
Robin Wright
Saïd Taghmaoui
Ewen Bremner
David Thewlis
Ann Ogbomo

The Defenders en version Netflix

The Defenders est une ancienne série de comics. Marvel l’a créé fin 1971 avec des représentants complètement différent de ce que vous connaissez aujourd’hui.

Les super héros qui composaient l’équipe à l’époque vous sont tout de même connus. Ils ont presque tous eu leur propre film.

Docteur Strange est le leader du groupe, avec sa sagesse mystique et ses pouvoirs magiques, il représente le pilier de l’équipe. Même dans les années 2000 il reviendra en force pour aider ses camarades.

Hulk et Namor sont les deux autres protagonistes, mal aimés et moins médiatisés que leur camarade de New York, j’ai nommé L’Homme-Araignée !

La popularité de ce groupe n’est pas aussi forte que celle des Avengers, mais il a eu quelques moment de gloire.

Netflix a repris la licence pour le petit écran et n’a pas voulu composer avec les personnages d’origine.

Hulk est dans les Avengers et les héros du cinéma ne côtoient pas les héros de séries TV… Ils sont d’une caste inférieur !!!

En fait, les séries TV commencent vraiment à prendre du poids. Les finances sont au rendez-vous, les scénaristes, les producteurs, les acteurs se bousculent car maintenant on reconnait leur travail.

Beaucoup de scénarii sont explorés de façon indépendante, pas de décision absurde des studios qui croient tout connaître sur le goût des fans.

Maintenant les séries sont beaucoup plus structurées, réfléchies. On a de vrais intrigues avec des fils conducteurs.
Fini la série qui fait des épisodes pour ne rien dire. Fini la série, qui lance un fil rouge et qui ne le fini jamais.

Place aux plateformes de type Netflix qui présentent des séries en s’engageant énormément sur chaque projet.

La série Defenders fait partie de ces séries qui constituent un fil conducteur entre les séries Marvel de Netflix.

Luke Cage, Iron Fist, Jessica Jones et Daredevil sont les quatre héros de New York qui vont s’unir pour défendre leur ville.

La menace vient de la Main, une secte mystique qui utilise les armes à leur disposition pour contrôler le monde.

La finance, les arts martiaux, le mysticisme et autres activités légales ou peu légales font partie de leur offre de service.

Cette secte combat d’innombrables autres groupes qui veulent tuer l’organisation. La Main est infiltré partout et reste dans l’ombre du grand publique. Aucune preuve de leur existence n’est retrouvée par les autorités qui enquêtent sur eux.

Seul des justiciers permettent d’arrêter de gros bonnets ou de ralentir les activités malsaines de la Main et autres mafias.

Les Defenders font partis de ces héros qui arrêteront tous les sous-fifres de la Main, et également les boss.

C’est une équipe qui se cherche et qui comporte des héros de rue. Chacun des héros ont une histoire qui les amène vers la Main. Tous ont une envie folle d’arrêter cette organisation criminelle. Aucun ne sait éxactement quels sont les tenants et aboutissants de cette quête mystique que mène la Main.

Iron Fist est un guerrier légendaire qui vit au travers de plusieurs hôtes. Le nouvel hôte est Danny Rand, un jeune riche qui cherche encore sa voie. Il n’est pas encore mûr et il s’est échappé de son sanctuaire avant même de finaliser et parfaire ses connaissances culturelles et martiales.

Les critiques de sa série ont été très dure, mais les fans voulaient une série mature et sombre comme un Daredevil. Un personnage qui sait d’où il vient et où il va. Une personne qui est plein de maturité. Il peut être perdu mais il restera un adulte qui gère correctement les situations qui se présentent à lui.

Effectivement, il paraît trop enfantin. Il répète sa perpétuelle litanie sur le Iron Fist, le guerrrier Immortel qui combattra la Main.

Protecteur de K’un-Lun, la cité immortelle. Iron Fist doit en être le gardien mais aussi son champion. Ce que l’on ne voit pas encore dans cette série, c’est qu’il y a d’autres cités qui existent et qui ont leur propre champion.

Peut-être que nous verrons ce côté très intéressant sur les capacités de l’Iron Fist et de son vrai rôle. Chose qui devrait également nous montrer le danger qu’il doit affronter, la force qu’il a su gagner est en train de le tuer à petit feu. Le Iron Fist est immortel jusqu’à une trentaine d’années. Ensuite la force du Dragon le consume à petit feu.

Les autres intervenants sont aussi cruciaux, car Luke Cage devient le leader des Avengers pour aider Captain America à lutter contre Iron Man durant la guerre civile. Il sera ensuite affilié au Thunderbolts pour les former et les encadrer. Il essaiera de ne pas trop s’impliquer dans les affaires de super-héros à cause de sa femme Jessica Jones qui ne supporte pas ses pouvoirs.
Elle est capable de voler comme Hancock (le film avec Will Smith), ne parlons pas de son atterrissage… Elle a une grande force qui lui permet de soulever plus de deux tonnes sans éprouver de souffrance  ou de signe d’effort. Au niveau de son stamina, elle est capable d’endurer de plus en plus de choses avec le temps.

Au meilleur de sa forme, elle ne craint pas les balles, ni les explosions. Certaines lames  peuvent lui couper la peau voir plus profondément. Mais sa récupération est de plus en plus rapide. Elle devient une sorte de Wolverine qui récupère rapidement de ses blessures. Souvent je la comparais à Superman, mais je pense qu’elle a un niveau en dessous du sien en terme de résistance et de force.
Elle est un des personnages les plus interessant car elle est traulmatisée. L’homme pourpre lui retourné son cerveau et elle souffre de problèmes psychiques, psychologqiques et ensuite d’alcoolisme.

Elle s’ensortira avec une longue thérapie avec Jean Grey, la Phoenix des X-Men. Ensuite elle arrêtera de boire lorsqu’elle attendra l’enfant de Luke Cage.

Tout ceci vous ne le verrez pas de suite, la série ne fait que huit épisodes. Pas assez longs pour traiter certains aspects.

Est-ce qu’elle vaut la peine d’être vue ?
Oui !!! Elle fait partie du cross over obligatoire pour comprendre les futurs scénarii des autres séries Marvel.

Est-ce qu’il y a un lien avec la future production du Punisher ?
Non, pas à ma connaissance. Il ne semble être seulement un élément propre à l’univers de Daredevil.

Regardez, la série, vous verrez de belles chorégraphies. Il y a tout de même un moment surnaturel pour moi… Pourquoi mettre du rap pourri dans un combat martial ? Pourquoi toute la séquence est liée à cette chanson qui ne colle pas ?
J’ai eu un gros doute sur les capacités de Netflix à respecter sa ligne. Avant il y avait une musique pour accompagner les grands moments de la série.
J’ai trouvé cela vraiment étrange. Impossible de continuer à regarder la série. J’ai dû me forcer pour le faire.
Pourtant je suis un fan irréductible des super héros, mais là ça ne collait pas du tout.

Après on peut me poser la question, aime tu le rap ? Oui, j’ai même été un grand fan de la période d’or avec les Public Enemy. Mais là !!! Argh ! Arrêter le massacre.
Bon la séquence dure environ 3 minutes, le temps de la chanson. Après tout revient dans l’ordre.

Alors ne désespérez pas, allez jusqu’au bout car vous verrez une fin qui ouvrira la voie à d’autres histoires intéressantes.

Les séries Netflix restent de grandes qualités, même pour les super-héros. J’aimerai voir plus de profondeur et de noirceur dans chacune des licences. J’aimerai voir le rapprochement de Luke et Jessica, voir d’autres héros de rue prendre de l’ampleur. Sortez nous des méchants qui feront de nos héros de vrais super héros.

Faites vous une idée avec cette bande annonce…

Vous verrez de grands acteurs prêter leur image et célébrité pour élever le show.
Bientôt d’autres stars du grand écran sur les aventures de nos héros Marvel ?

GLAY – Deathtopia

Ce titre de 2016 est une chanson qui a été conçu pour la série TV d’animation Kuromukuro.

Le groupe est dans le métier depuis 1988, il a touché à pas mal de genres musicaux.
Il est très rock dans l’âme et on l’entend dans ce titre.

Teru : chanteur
Takuro : guitariste et leader
Jiro : bassiste
Hisashi : guitariste

Get Wild interprété par TM Network pour la série animée City Hunter

Je reparlerai un de ces jours de cette série animée ou du manga.
En tous les cas, je vous conseille d’écouter les musiques tirées de la bande son japonaise.
Vous verrez de vrais pépites musicales.
La version édulcorée et monté à la va vite n’a pas permis à cet animé de devenir un incontournable des séries japonaises passées en France.

Essayez de vous trouver une version proche de l’animé jappnais pour comprendre les subtilités du personnage principal.
Le manga reste le top, il faudra vraiment tout lire de Tsukasa Hojo. Il dessine très bien et il a une belle âme qui se retranscrit dans ses oeuvres.


Get Wild

Asufaruto taiya wo kiritsuke nagara
Kurayami hashirinukeru
Chiipu na suriru ni mi wo makasete mo
Ashita ni obiete ita yo

It’s your pain or my pain or somebody’s pain
Dareka no tame ni ikirareru nara
It’s your dream or my dream or somebody’s dream
Nani mo kowaku wa nai

Get wild and tough
Hitori de wa tokenai ai no pazuru wo daite
Get wild and tough
Kono machi de yasashisa ni amaete itaku wa nai
Get chance and luck
Kimi dake ga mamoreru mono ga dokoka ni aru sa
Get chance and luck
Hitori de mo kizutsuita yume wo torimodosu yo

Kuruma no raito ni kisu wo nagete wa
Shadoo de odoru ano ko
Tsumetai yozora wo suteeji ni shite
Kanashiku odokete ita ne

It’s your pain or my pain or somebody’s pain
Dareka no tame ni aiseru no nara
It’s your dream or my dream or somebody’s dream
Kitto tsuyoku nareru

Get wild and tough
Hitori de wa kesenai itami gokoro ni daite
Get wild and tough
Kono machi de jiyuu wo mote amashitaku wa nai
Get chance and luck
Kimi dake ga mamoreru mono wo mitsukedashitara
Get chance and luck
Hitori de mo kizutsuita yume wo torimodosu yo

Get wild and tough
Hitori de wa tokenai ai no pazuru wo daite
Get wild and tough
Kono machi de yasashisa ni amaete itaku wa nai
Get chance and luck
Kimi dake ga mamoreru mono ga dokoka ni aru sa
Get chance and luck
Hitori de mo kizutsuita yume wo torimodosu yo

En français :
Deviens sauvage

Mes pneus crissent sur l’asphalte
Quand je traverse les ténèbres.
Je risque ma vie pour des petits plaisirs,
Cependant, j’ai toujours peur du lendemain.

C’est ma souffance, ou la tienne, ou celle d’un autre…
Si c’est pour quelqu’un que tu vis,
C’est mon rêve, ou le tien, ou celui d’un autre…
Je n’ai peur de rien.

Deviens sauvage et coriace.
Je ne peux pas construire seul le puzzle de l’amour.
Deviens sauvage et coriace.
La faiblesse n’a pas sa place dans cette ville.
Tente et prends ta chance.
Quelque part il y a quelque chose que seul toi peux protéger.
Tente et prends ta chance.
Tu peux retourner en arrière et réparer ces rêves abimés.

Elle envoyait des baisers aux lumières de la ville,
Cette fille que j’ai vue danser dans la rue.
Avec le crépuscule glacé pour seul décor,
Elle souriait tristement.

C’est ma souffance, ou la tienne, ou celle d’un autre…
Si j’avais quelqu’un à aimer,
C’est mon rêve, ou le tien, ou celui d’un autre…
Alors, je deviendrais fort.

Deviens sauvage et coriace.
Je ne peux effacer seul la souffrance qu’il y a dans mon âme.
Deviens sauvage et coriace.
La liberté n’est plus présente dans cette ville.
Tente et prends ta chance.
Tu peux trouver ce quelque chose que seul toi peux protéger.
Tente et prends ta chance.
Tu peux retourner en arrière et réparer ces rêves abimés.

Deviens sauvage et coriace.
Je ne peux pas construire seul le puzzle de l’amour.
Deviens sauvage et coriace.
La faiblesse n’a pas sa place dans cette ville.
Tente et prends ta chance.
Quelque part il y a quelque chose que seul toi peux protéger.
Tente et prends ta chance.
Tu peux retourner en arrière et réparer ces rêves abimés.

Makoto Fujiwara interprète Macross

Je vous le remet avec une vidéo revue en 3D pour vous rajeunir la série TV des années 80 (Super Dimension Fortress Macross) !

Le thème abordé par Makoto Fujiwara reste toujours d’actualité et très vibrant !

Ci-dessous les paroles en japonais et français :
MAKURO no sora o tsuranuite
Chikyuu o utta ikazuchi wa
Warera osanai jinrui ni
Mezamete kure to hanatareta

MAKUROSU MAKUROSU

Ooshiku tatta wakamono wa
Ai suru hito o kabaitsutsu
Tabidatsu hibi o tatakai hiraku

Will you love me tomorrow

Yami o kirisaki
Tobi yuku saki wa
Tooku kagayaku aoi hoshi

MAKUROSU MAKUROSU MAKUROSU

Uchuu no ko ra o hikitsurete
Hoshi no kanata no yami no naka
Banko ni tsuzuku tatakai o
Mezashite tonda sadame no ya

MAKUROSU MAKUROSU

Awai hizashi to komoriuta
Akako no nemuri haha no mune
Ai suru hibi o tatakai mamoru

Will you love me tomorrow

Yami o kirisaki
Nobi yuku hikari
Kagayaki michiru hi wa itsuka

MAKUROSU MAKUROSU MAKUROSU

———

Entendez-vous le tonnerre rugir à travers le ciel puissant?
Une nouvelle journée s’annonce alors que la foudre frappe la Terre
Les gens de la race humaine, sonnent le cri de guerre
Les jeunes d’entre nous marchent à la guerre pour ce que cela vaut

Macross! Macross!

Nous nous battons pour tout ce que nous nous chérissons
Rassemblons notre courage, même si c’est dangereux
Comme la guerre continue, nous avons une question en tête

“M’aimeras-tu demain?”

De l’obscurité, nous allons triompher
S’efforcer de ne jamais échouer
Par ce que nous battons pour la grande maison bleue de toute l’humanité

Macross! Macross! Macross!

À travers l’obscurité de l’espace, bien au-delà des étoiles
Nous emmenons avec nous les enfants de l’univers
Alors que notre sort se poursuit, même en passant par Mars
Nous cherchons à mettre fin à cette guerre pour le meilleur ou pour le pire

Macross! Macross!

Vermillion, rayons, soleil, briller, terrestre
Les berceuses sont chantées comme une nouvelle naissance de la vie
Comme nous gagnons la guerre pour tout ce qui nous tient cher

“M’aimeras-tu demain?”

Coupant la nuit la plus sombre
Est la lumière la plus triomphante
Que cette lumière brille à jamais pour les vainqueurs

Macross! Macross! Macross!

Saint seiya opening 2 – Soldier Dream

Toujours intéressant d’écouter cette musique, la série est fascinante.
Plongez vous dans la mixité culturelle des dieux de ce monde et leurs chevaliers.


Anime : Saint Seiya
Interprètes : Kageyama Hironobu, BROADWAY
Paroles : Tadano Natsumi
Compositeur : Matsuzawa Hiroaki (compositeur)
Arrangements : BROADWAY